ARCHIVES – Peugeot “A7” : l’ancêtre de la 204 tuée par la… 404 !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOArchives_BD-300x108.jpg.

Ce dessin du bureau de style de Peugeot est daté du 30 août 1954. Peugeot se prépare à commercialiser la 403 -ce sera chose faite en 1955- et sa gamme d’alors repose essentiellement sur la 203 et ses nombreuses carrosseries. En coulisses, on sait que le lancement de la 403 d’une longueur de 4,47 m va tirer la gamme vers le haut, sachant que la vieillissante 203 ne mesure que 4,35 m.

Les responsables de l’époque jugent bon alors d’étudier un véhicule qui viendrait proposer une offre complémentaire à cette prochaine 403 plutôt statutaire. Avec ses 4,18 m seulement de longueur, la Peugeot A7 dévoilée ici correspond à une étude de berline relativement compacte, apte dès lors à compléter efficacement la gamme Peugeot de la fin des années 1950, début des années 1960, au côté de la 403. Le style de cette Peugeot A7 trouve ses origines au cœur même du bureau de style de la Garenne, et il ne semble pas que la carrozzeria Pinin Farina ait été consultée. C’est pourtant elle qui a enfanté la 403, première Peugeot signée du maître italien…

On retrouve sur ce projet A7 le thème de la nouvelle 403 avec quelques touches nettement plus baroques, à l’image de la calandre. La visibilité semble avoir été un axe de recherche important avec une lunette arrière et un pare-brise débordant généreusement sur les côtés de caisse. L’empattement de 2,52 m est à comparer aux 2,58 m de la vieille 203 et aux 2,66 m à la nouvelle 403. L’architecture, plus moderne, et le dessin inédit, semblent donc offrir sur un empattement plus court que celui de la 203, une berline bien plus habitable. Le cahier des charges est respecté et Peugeot se dirige vers la commercialisation d’une petite sœur à la 403. Il n’en sera pourtant rien.

Lorsque la vieillissante 203 quitte la scène en février 1960, ce n’est pas ce projet A7 qui la remplace, mais une version dépouillée de la grande 403 : la 403-7. Et trois mois plus tard, en mai 1960, la nouvelle Peugeot qui apparaît alors n’est pas la berline compacte attendue mais la… 404, remplaçante de la 403 !

La Peugeot 403, premier enfant de la collaboration Peugeot Pininfarina

Le projet A7 a donc bel et bien été abandonné, Peugeot surfant plutôt sur la vague des Trente Glorieuses pour pousser son offre vers le haut et surtout, avec un modèle plus à même de donner la réplique à une Citroën DS effilée et moderne née en même temps que la 403 au style très… solide ! Il faudra attendre encore cinq années pour que Peugeot dispose d’une berline compacte, la 204 traction et moteur transversal. Quelque part, une descendante moderne de cette antique A7.

BONUS 1 : Puisque l’on évoque la Peugeot 403 née en 1955, premier enfant de la saga Peugeot – Pininfarina, voici deux silhouettes dessinées chez Peugeot à la Garenne : la version “Familiale Taxi” esquissée en avril 1953, deux ans avant la sortie de la berline, et la silhouette “Hard Top” dessinée le 13 juillet 1954, un an avant la présentation de la 403.

BONUS 2 : Nous avons lu que le projet A7 qui voulait compléter la gamme Peugeot par le bas, avec un modèle inférieur en taille à la 403 de 1955, a laissé sa place à un modèle au contraire plus moderne et au gabarit plus imposant : la 404.

Projet AX Peugeot la Garenne 24 octobre 1955

Mais alors, qu’est-ce que ce projet “AX” ci-dessus, daté du mois d’octobre 1955, alors que la 403 venait tout juste d’être dévoilée sur le stand du salon de Paris au Grand Palais ? Son empattement de seulement 2,52 m est exactement celui du projet A7 et son gabarit quasi identique… Il y avait donc chez Peugeot, en 1955 – à cinq ans de la présentation de la 404 – des partisans invétérés du modèle plus compact pour attaquer les années 1960 de façon plus pragmatique…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOArchives_BD-300x108.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *