Pierre-Paul Mattei : “pour la 508, nous avons cassé tous les codes traditionnels”

3Pierre-Paul Mattei a fait partie de l’équipe qui a œuvré au développement du concept Exalt (ci-dessus). Il a ensuite pris la casquette de responsable du design de la nouvelle 508. Le communiqué de présentation de la Peugeot ne l’a donc pas oublié ! En voici l’extrait.

2018-Peugeot-508-1
3 questions à … Pierre-Paul Mattei, Responsable du Design de la nouvelle 508

36165-d45tmd2o9t
Pierre-Paul Mattei devant l’Exalt… Il savait alors que le job n’était pas tout à fait terminé !

Qu’est-ce qui vous a guidé pour dessiner la nouvelle Peugeot 508 ?
« Notre mission était de traduire l’ambition du projet à travers le design. Et cette ambition était double : incarner la montée en gamme de la marque et faire en sorte que notre voiture puisse jouer un rôle sur le marché hyper exigeant des berlines du segment D. Pour attirer l’attention, se démarquer, se différencier de ses concurrentes, la nouvelle Peugeot 508 se devait d’être bâtie sur des proportions uniques et spectaculaires. Ces proportions optimales nous permettent aussi de répondre à l’exigence d’élégance de la marque Peugeot avec simplicité et sobriété. »

Quelle partie de la voiture a été la plus difficile à faire ? Pourquoi ?
« La partie arrière s’est révélée comme étant la plus complexe à réaliser, puisque le dynamisme de la voiture est donné par cette chute de pavillon. Mais comme il fallait bien sûr préserver de l’habitabilité et garantir une accessibilité dans la norme du segment, il a fallu revoir notre manière de concevoir la structure de la voiture. Cela nous a conduit par exemple à réaliser une véritable prouesse d’emboutissage, que l’on perçoit notamment sur l’ampleur des ailes arrières. On n’avait jamais fait ça chez nous. En général, c’est réservé à des voitures de sport. Il a fallu qu’on revoit tous nos référentiels en termes d’emboutissage pour pouvoir obtenir ce type de traité. »

2018-Peugeot-508-3

Qu’y-a t-il de particulier dans le design de la nouvelle 508 ?
« A vrai dire, nous avons cassé tous les codes traditionnels liés à la morphologie d’une berline du segment D. Pour avoir de telles proportions alors que la longueur a été raccourcie de 8 cm par rapport à l’ancienne génération, nous avons par exemple reculé le montant de baie pour redonner du capot à la voiture. Et il y a aussi la technologie des portes sans cadres qui nous permet d’abaisser la voiture par rapport à ces principales concurrentes du segment. La voiture est 6 cm plus basse que la précédente ! C’est aussi ça qui va donner de la largeur perçue alors qu’en réalité, elle est dans la moyenne. Etant donné que cette voiture devait être très bonne en aérodynamisme, nous l’avons dessiné plus étroite à l’arrière qu’à l’avant, contrairement à l’impression qu’elle pourra peut-être vous donner ! Nous avons obtenu cette présence et cette manière d’être posée sur la route par ce resserré extrême de cabine, nous permettant aussi ces modelés d’ailes arrières d’une ampleur rarement atteinte. C’est l’un des secrets de la posture de la nouvelle 508. »

36156-n8xu304qwbRendons un hommage à l’équipe qui a travaillé sur le concept Exalt avec Pierre-Paul Mattei, deuxième en partant de la droite, au côtés de Gilles Vidal. La 508 lui est reconnaissante !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *