Quand la Renault Morphoz visite le grenier à idées de Renault

Le concept-cars Morphoz porte le numéro de code Z36. Il est donc le 36e concept depuis le lancement de la série, en 1990, avec le roadster Laguna, sous l’ère de Patrick le Quément. Mais avant cela, les ingénieurs et “stylistes” du constructeur ont étudié de nombreux projets et de nombreuses innovations qui sont en partie restés lettres mortes. Enfin, pas tout à fait comme on va pouvoir en juger ici !

Morphoz s’allonge, Morphoz peut se rétrécir. Et donc, Morphoz dispose d’un habitacle modulaire dans sa longueur. Damien Durand, le design intérieur, en a profité pour implanter un siège passager qui pivote pour prendre une position face à la route. Sympa, le ou la passagère peut ainsi discuter avec le conducteur et surtout, avec ses deux ami(e)s assis(e)s à l’arrière…

Damien Durand, tout jeune designer, n’était pas né en 1977 lorsqu’à Rueil, sur la terrasse de présentation du centre de style Renault, une maquette du projet VBG (Véhicule Bas de Gamme) signée Robert Opron révélait sa vision de ce qui aurait pu devenir une R2. Et, surprise, à bord de la maquette, on devine très bien un mannequin assis dos à la route, côté passager avant.

C’est exactement la même architecture qu’à bord de Morphoz, sauf qu’en 2020, le confort est tout autre : le mécanisme qui permet de basculer le siège est entièrement automatisé. L’assise se transforme en dossier et le dossier, en assise. Une lame mécanisée rétracte ou libère l’appuie-tête qui dispose de son propre éclairage et de ses HP dédiés.

C’est donc une architecture née chez Renault bien avant Moprhoz. La maquette de Robert Opron reprenait ce thème testé dès 1975 sur une structure “fil de fer” réalisée pour définir le cahier des charges du programme VBG.

Ici, le siège se bascule manuellement et, autre originalité, l’appuie-tête fait office d’accoudoir de portière lorsqu’il n’est pas positionné sur la planche de bord. Cette maquette invente également la banquette coulissante de la future Twingo qui va encore plus loin avec deux assises totalement indépendantes.

Quittons l’espace habitacle pour revenir sur le concept d’allongement de Morphoz. Ici, les centimètres ajoutés (20 à l’avant, autant à l’arrière) sont dédiés dans le bloc avant à l’intégration par le plancher d’un supplément de batterie de 50 kWh, s’ajoutant aux 40 kWh intégrés à la voiture. Le pack est inséré par le dessous après avoir stationné Morphoz sur une plateforme de charge dédiée à cette opération. A l’arrière, tout le bloc coulisse, entrainant même une partie du pavillon.

Cette idée fut intégrée au concept-car Mégane du salon de Paris 1988. Il n’était pas aussi développé puisque seule la “bulle” du hayon coulissait, permettant de transformer la voiture en deux ou trois volumes en augmentant la sensation d’espace. 32 ans après, Morphoz pousse le concept bien plus loin, et pour des motivations bien différentes (éco-mobilité, intégration dans un nouvel écosystème, etc.) dont on ne soupçonnait même pas l’existence en 1988…

Enfin, pour clore ce sujet qui n’est pas exhaustif, penchons-nous sur la variation d’empattement de la Morphoz. Il passe de 2,73 m sur la version City à 2,93 m sur la version Travel. La possibilité de moduler l’empattement et donc la longueur d’un véhicule n’est, là encore, pas nouvelle. En 1992 au salon de Paris, alors que Renault dévoile sa Twingo, Matra propose son urbaine Zoom, 100% électrique, qui se plie aux contraintes de la ville avec un empattement qui évolue de 2,65 m à 2,15 m. La Zoom peut alors se garer perpendiculairement au trottoir.

Visionnez cette archive de l’INA pour (re)découvrir le prototype Zoom : https://www.ina.fr/video/CAB92047610

Merci à Jean-Marie Souquet pour la mise à disposition d’une partie des documents publiés dans ce post. Retrouvez le concept-car Morphoz et l’histoire du style Renault des années 1960 à 2020 dans le livre de 356 pages, “Concept-cars et prototypes d’études Renault” (ci-dessous) qui paraîtra aux éditions BJB début avril. Souscription encore possible au tarif préférentiel de 70€ au lieu de 89€ ici : http://lignesauto.fr/?p=15225

VIDEO RENAULT MORPHOZ PAR LIGNES/auto :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *