General Motors et la NASA

A la fin des années 1960, GM a fait équipe avec la NASA pour aider à concevoir le fameux Lunar Rover qui demeure la première et unique “voiture” jamais conduite par l’homme sur la lune.

1200px-Apollo15LunarRover

Ce partenariat entre la NASA et GM a repris des décennies plus tard lorsque la première nommée a voulu créer un robot pour travailler aux côtés des astronautes de la Station Spatiale Internationale. GM avait un intérêt commun à créer des robots collaboratifs qui pourraient aider les gens à faire des tâches difficiles. Une équipe d’ingénieurs en robotique et en logiciels chez GM a passé trois ans au centre spatial Johnson de la NASA à Houston, au Texas où ils ont œuvré côte à côte avec ceux habitués aux concepts spatiaux pour créer “Robonaut 2”.

robonaut

Contrairement aux robots traditionnels, Robonaut 2 est capable de travailler juste à côté des personnes et peut répondre aux “stimuli” externes. Il peut doser la force de préhension d’une main à serrer et changer automatiquement de direction s’il heurte quelqu’un ou quelque chose d’inattendu. La NASA a envoyé Robonaut 2 travailler avec les astronautes de la Station Spatiale Internationale en 2011. Il était prévu que Robonaut 2 soit contrôlé à distance pour effectuer des réparations à l’extérieur de la station spatiale, sans courir le risque d’une sortie humaine. Ce qu’il faut surtout retenir de cette collaboration, c’est que Robonaut 2 a inspiré une nouvelle génération de robots collaboratifs qui travaillent, sur la planète Terre, en toute sécurité aux côtés des opérateurs de certaines usines GM.
À partir des leçons apprises avec Robonaut 2, GM et la NASA ont développé le RoboGlove, un dispositif portable qui aide les utilisateurs à effectuer des manipulations à distance et saisir des objets. La technologie RoboGlove a attiré l’attention de “Bioservo”, une société suédoise biomédicale travaillant sur des technologies similaires mais pour des applications biomédicales.
GM-NASA Space Robot ‘Power’ Glove Finds New Life on Earth

Ils ont vu le potentiel de la technologie GM / NASA et des brevets sous licence utilisés dans RoboGlove. Le gant de “Bioservo” peut par exemple être utilisé en réadaptation pour les personnes qui ont besoin d’aide pour maîtriser leur force et celles qui vivent avec une gamme de handicaps physiques. “Bioservo” travaille également à la fabrication de prototypes de RoboGlove pouvant être utilisés dans les usines GM.
Voilà où peuvent mener les études à l’origine conçues pour un véhicule lunaire…
Voici une petite video qui évoque les relations entre les ingénieurs de GM et ceux de la NASA. A visionner par curiosité !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *