Ford Focus : retour aux sources !


Ford dévoile aujourd’hui sa nouvelle génération de Focus. L’occasion pour LIGNESauto de prendre un chemin de traverse et de revenir sur la première voiture Ford à avoir porté ce nom de Focus. Et pourquoi le cacher, ce concept-car est l’un de mes préférés. Il demeure emblématique, subtil, intrigant et voyage bien au-delà des seules frontières de l’univers automobile. Chapeau !

lignes7

Il s’agit d’un concept-car malheureusement un peu oublié mais qui reste l’apothéose de l’ère du beau bio design. Celui qui fut inspiré par l’univers aquatique plutôt que par les rondeurs mollassonnes de la nature. Le biodesign fut un courant qui a massacré l’univers du design lorsqu’il a été poussé à son paroxysme, notamment par certains constructeurs japonais.

lignes1

Rien de tout ça ici, bien au contraire ! Ce sympathique poisson avec ses branchies et ses moustaches latérales flottantes ne connaît pas la ligne droite mais il est conçu sur un volume très structuré. La Ghia Ford Focus a été présentée au salon de Turin en 1992 et elle est due aux crayons de Taru Lahti qui relate ainsi son bébé : “la Ghia Focus de 1992 est un exemple complexe, éclectique, iconoclaste et imaginatif de la sculpture automobile. Ce concept-car est une symphonie de formes, de textures, de matériaux et de volumes non conventionnels. Ce concept-car fourmille de détails qui s’harmonisent avec sa forme et sa substance. Ils ne sont jamais discordants et sont toujours agréables à l’œil.”

lignes4

J Mays, alors vice-président du design de Ford, avait décrit la Focus comme “un concept qui est proche d’une œuvre d’art qui a moins à voir avec la conception automobile qu’avec la sculpture.” Mays se souvient avoir été captivé par ce concept lorsqu’il l’a découvert au Salon de Turin en 1992. Mais qui est donc ce Taru Lahti ?

lignes2

Taru Lahti a été diplômé en 1989 à Detroit, dans le Michigan, un tremplin pour évoluer dès 1990 chez Ford Motor. Il y conçoit cette année-là un concept-car de luxe à quatre portes, le “Contour” qui a fait ses débuts au Salon International de l’auto de Detroit 1991. Ce prototype reçoit le titre de “Best Concept Car”.

lignes6

Dans le même temps, Taru Lahti est envoyé à Turin, où se trouve le studio de Ghia Design affilié à Ford. Il a de nouveau été choisi pour concevoir le concept-car du Salon de Turin. Cette fois, c’était une voiture de sport à deux portes : la fameuse Ghia Focus. Nouvelle distinction comme “Best Concept Car” avec les louanges de Giorgetto Giugiaro.lignes5
Taru quitte Ford une semaine seulement après la présentation de la Ghia Focus pour voyager à travers l’Europe pendant trois mois. À son retour aux États-Unis, il s’installe à New York, déménage dans un loft à Williamsburg où il conçoit et fabrique des meubles uniques. En juin 1996, il est retourné à Detroit et à Ford pour se familiariser avec les nouvelles technologies du numérique et de la 3D. Après plusieurs années, Taru a de nouveau quitté Ford (en 2001) pour lancer sa propre société de design, “TARU LAHTI DESIGN L.L.C.”, avec l’intention de créer des concepts de produits, de meubles et de design d’intérieur. Quant au prototype Ghia Focus, il a été mis aux enchères en 2002 (ci-dessous) lors d’une vente de certains concept-cars Ford…
http://tarulahti.com/lahti/

lignes8

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *