2020 : quelle silhouette pour la DS 8 ?

025755_01

En regardant récemment la belle vidéo de Laurent Nivalle (https://www.youtube.com/watch?v=YgosesKqMcA) pensée pour la DS5 LS “R” de 2014 (photo ci-dessous), je me suis dis que la récente marque française avait depuis remis les choses en place.

DS5LSR

Liquidation de l’ancienne gamme européenne (DS4, DS5 et un jour prochain sans doute, la DS3…), arrivée de modèles à vocation mondiale et non différents car jusqu’alors pensés spécifiquement pour les marchés de la Chine ou de l’Europe, présence accrue dans l’univers du SUV (DS7 Crossback, DS3 Crossback et DS6 chinoise) sans oublier la gamme en Chine qui offre toujours ses silhouettes spécifiques telles la DS4 S (ci-dessous), la DS5 LS et donc la DS6 SUV.

ds4s-3

Il n’en reste pas moins vrai que l’idée de lancer la nouvelle marque DS aux côtés de Peugeot et Citroën (et depuis, de Vauxhall et Opel) était sans doute bonne mais le timing assez désastreux puisqu’il coïncidait au creux de la courbe de lancement de produits inédits. DS7 Crossback et DS3 Crossback seront donc là pour faire oublier ce laps de temps où la marque a vécu sur son seul nom avec comme seules présentations, celles des ouvertures de DS Store…

ds5ls-5
La DS 5 LS spécifique au marché chinois.

2017 fut donc l’année de la véritable naissance de la gamme autant que de la marque DS avec le SUV DS7 Crossback. 2018 sera celle de la commercialisation de ce SUV et de la présentation du SUV compact DS3 Crossback. Ce dernier jouera la carte du 100% électrique avec l’une de ses versions qui sera révélée à l’occasion du Mondial de Paris. 2020 sera enfin l’occasion de se détourner provisoirement du monde des SUV pour affronter celui des berlines routières du gabarit des BMW Série 5 et autres Mercedes Classe E avec la DS8. Elle reposera sur la plateforme de la récente Peugeot 508.

LIGNES508

Comme l’a évoqué Eric Apode, vice-président de la planification des produits à l’occasion du salon chinois d’avril dernier, “le design est terminé et je peux vous dire que la voiture a l’air incroyable. Depuis le début de la stratégie DS, il était extrêmement important d’avoir cette voiture dans notre gamme”. Et si la date de 2020 est respectée, la DS8 célébrera de façon inédite les 65 ans de la naissance de la DS originelle.
LIGNESDS1955Eric Apode laisse entendre qu’il n’est pas question de faire une copie de la DS de 1955 mais de rendre le nouveau produit aussi spectaculaire que l’icône et de l’habiller d’une silhouette transgressant les codes de la simple berline. “Quand nous parlons de DS, nous disons que nous sommes le seul constructeur automobile français positionné dans le secteur premium de luxe, que nous sommes uniques. Chaque fois que nous faisons une voiture, nous ne commençons pas le processus en disant que nous voulons copier une Mercedes ou une Audi.”  La personnalité de la DS8 (ce nom de baptême n’est pas confirmé) reposera essentiellement sur le concept retenu : berline tricorps ou semi-break de chasse ou… autre chose ?

LIGNES9

Les précédents concept-cars Numéro 9 et Metropolis, tous les deux encore badgés Citroën, avaient ouvert la voie de l’originalité tout en restant statutairement classiques. Et ils étaient déjà très légitimes. Alors attendons encore deux ans puisque le style de cette future DS est d’ores et déjà finalisé…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *