Septembre 2018 : un mois très électrique !

 

A pratiquement un mois du Mondial de l’automobile de Paris, les présentations en avant-première vont fleurir tout le mois de septembre. Et il s’agira de véhicules 100 % électriques, ce qui n’est pas une surprise. Et ce sont de grandes marques qui franchissent le pas les unes après les autres, souvent en créant une nouvelle “branche” au cœur même de leur gamme. Il y a de l’électricité dans l’air à l’approche du Mondial, l’occasion de faire un petit point sur les présentations à venir :

Mercedes EQC : 4 septembre

Dévoilé à Paris voici deux ans, le SUV 100% électrique de Mercedes ouvrira le festival des révélations de modèles électriques et inaugurera du même coup la nouvelle ligne EQ dédiée chez Mercedes aux véhicules “zéro émission”. Ce gros SUV sera présenté à Stockholm et aura déjà deux concurrents dans le viseur : l’Audi e-tron (voir plus bas) et la Jaguar I-Pace tout juste commercialisée. La plateforme de l’EQC est relativement classique et proche de tous les soubassements reposant sur la chaîne de traction électrique avec un pack de batteries logé au plus près du sol pour des raisons d’abaissement de centre de gravité et des moteurs situés sur chacun des trains roulants. L’EQC devrait délivrer environ 380 à 400 ch et disposer d’une autonomie de plus de 380 km. Côté design, Mercedes a offert à sa ligne EQ une calandre incluant les optiques, un peu à la manière du dernier petit concept-car d’Opel.

Citroën DS3 Crossback : 13 septembre

Le renouvellement de la DS3 (présentée le 5 février 2009) qui fut la première de la lignée DS devenue depuis 2014 une marque à part entière s’est fait attendre pratiquement une décennie ! Et ce n’est pas une petite citadine huppée qui prendra le relais mais un SUV compact, légèrement plus court qu’une Audi Q2, la grande rivale. Ce modèle devrait apporter une tout autre stature à l’offre DS avec des volumes de production bien plus conséquents que tout ce qui a été présenté jusqu’alors. Il sera commercialisé avec plusieurs chaînes de traction (essence, diesel et électrique).

C’est l’électrique qui sera la star du stand DS au Mondial de Paris et elle reposera sur la plateforme inédite qui a été présentée voici quelques temps par le groupe PSA lors de ses journées techniques. On en connaît désormais ses caractéristiques, ses prestations en termes d’autonomie mais aussi de temps de recharge et de performances. Ce soubassement pourra être industrialisé dans de nombreux sites du groupe, ce qui différencie la stratégie PSA de certains de ses concurrents qui dédient des sites industriels aux seules productions de véhicules électriques. Côté style, la DS3 Crossback conserve “l’aileron de requin” cher à Frédéric Soubirou, le designer de la DS3 Inside.

La voiture présentée en 2018 devrait être commercialisée en tout début 2019, tout juste dix ans après la présentation de la DS3 Divine.
Pour tout savoir de la technologie de la DS3 Crossback dans sa version électrique, cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=Ds6LKDr2dAc

BMW iNEXT : du 9 au 14 septembre

“Le projet iNEXT est notre vision pour le futur automobile. Il profitera à toute l’entreprise et à toutes nos marques. Pour la première fois, nous combinons toutes les technologies clés de la mobilité future dans un seul véhicule. L’iNEXT est entièrement électrique, entièrement connecté et offre également une conduite hautement automatisée. Aujourd’hui, nous avons donné à nos actionnaires un premier aperçu du design de la BMW iNEXT. Plus tard cette année, nous présenterons le BMW iNEXT comme véhicule de notre vision du futur automobile. “ Voici comment parlait Harald Krüger de la direction BMW le 17 mai dernier.

Et si nous évoquons en titre de ce post les dates du “9 au 14 septembre”, c’est que la bestiole futuriste sera dévoilée dans quatre pays différents, sur trois continents et voyagera à bord d’un Boeing 777 Cargo de la Lufthansa. Imaginez Renault présentant sa nouvelle Clio avec Air France… On ne la verrait jamais, pour cause de grèves !
Munich, New-York, San Francisco et Pékin : voilà le voyage qu’effectuera le concept-car en 5 jours ! On ne sait pas encore grand-chose de cette iNEXT mais l’esquisse publiée par le constructeur  (ci-dessus) semble très éloignée du concept-car i Vision Dynamics dévoilé à Francfort en 2017 (ci-dessous) :

Audi e-tron : 17 septembre

La communication d’Audi a d’ores et déjà révélé beaucoup des caractéristiques de l’engin. Avec son “e-tron” le constructeur ouvrira sa ligne des véhicules 100% électriques et, tout comme Mercedes ou Jaguar, c’est avec un SUV de taille généreuse qu’Audi s’attaque à ce marché encore inexistant. Cet engin devrait se positionner légèrement au-dessus du Q5 en gabarit et sera mû par deux moteurs électriques développant au final 360 ch. (schéma technique du concept-car Sportback identique à celui de l’e-tron de série ci-dessous)

 

L’autonomie sera d’environ 400 km. Les pré-commandes ont réservé une bonne surprise à Audi : “Rien que pour la Norvège, nous avons reçu 3 700 réservations. Le prix de l’e-tron a été fixé à ce jour : il est disponible en Allemagne à partir de 80 000 euros. L’Audi e-tron est ici représentative de nombreuses autres voitures électriques que nous vous présenterons dans les années à venir. L’Audi e-tron Sportback (ci-dessous)  suivra en 2019.” entendait-on lors de la conférence annuelle du constructeur.

 

Et cette liste est non exhaustive puisqu’après cette présentation de l’Audi, LIGNES/auto vous donne rendez-vous ici même pour la révélation détaillée d’un concept-car qui sera l’une – sinon LA – vedette(s) de ce Mondial 2018 !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *