MONDIAL – Peugeot e-LEGEND vue par Matthias Hossann, patron des concept-cars

LES POSTS DES NOUVEAUTES DU MONDIAL SONT REMIS A JOUR AU FIL DES INFOS…

Le teasing de la présentation du concept-car Peugeot e-LEGEND
sur la chaîne You Tube de LIGNES/auto, c’est ici : https://www.youtube.com/watch?v=ganyJ0WXTzI

Matthias Hossann (*) le confirme, « évoquer les 50 ans de la berline 504 née en 1968 est un sujet qui nous taraude l’esprit depuis longtemps !
Cette voiture, c’est quand même l’une des plus emblématiques Peugeot et elle porte déjà en elle tout l’ADN que nous cultivons aujourd’hui sur nos produits.”

(*) Matthias Hossann est arrivé en 2002 chez PSA pour travailler chez Citroën après avoir suivi les cours du Strate collège. Il a ensuite intégré le centre de design de Shanghai pour s’occuper de Citroën et de DS, plutôt sur le style extérieur. Il a vécu là-bas la naissance du concept-car Metropolis. Il revient en France en 2013 et Gilles Vidal lui propose la responsabilité des concept-cars Peugeot.

“La Peugeot e-LEGEND construit ainsi un pont entre notre histoire et le futur. Elle parle d’héritage, de séduction et de grand tourisme tout en embarquant cette technologie de la conduite automatique (…) Avec ce concept-car, nous avons voulu mettre en avant la notion de confort”.
Jean-Pierre Ploué (directeur du design du groupe PSA) ne souhaitait pas concevoir un véhicule rétro. Nous voulions capitaliser sur les codes de la 504 tout en l’amenant vers les valeurs de la marque qui sont l’excellence, l’allure et l’émotion. Il fallait exploiter au mieux l’ADN du coupé de 1969.

Évidemment, e-LEGEND est un objet empreint de technologie, mais il cultive cet héritage tout en provocant de nouvelles expériences de conduite, de nouvelles émotions. »


Sur la terrasse du centre de design PSA, “l’ADN”, les deux premières maquettes de style en polystyrène toisent leur grand-mère 504 !

« La conduite autonome a poussé certains constructeurs à concevoir des robots taxis, presque des navettes d’hôtel. Au contraire, nous pensons que la technologie peut apporter de la chaleur à bord et définir une expérience de conduite sublimée. »

Et c’est ici que l’héritage joue pleinement son rôle avec notamment le travail de Sébastien Floutier, designer couleurs et matières. Matthias Hossann précise qu’à bord de la e-LEGEND, ce n’est pas la notion de sport qui prévaut mais celles de l’élégance et du bien-être. « Nous sommes ici pratiquement en présence de pièces de mobilier avec une grande sophistication. »  L’ambiance des couleurs et matières est parfaitement maîtrisée et doit beaucoup à la 504 coupé de la fin des années 1960.

« Dans les teintes, il y a le bleu du velours des sièges du coupé d’origine, assez caractéristiques avec leur motif en ’H’ au niveau des appuie-têtes.
Ces derniers sont intégrés dans les dossiers et assez râblés, cossus et épais.”

“Il fallait emmener tout cet univers ‘seventies’ vers la conduite autonome.
Avec Sébastien, nous avons voulu travailler une matière emblématique : le velours. À l’origine, nous voulions en recouvrir intégralement l’habitacle mais nous avons finalement conservé ce tissu pour les seules zones de contacts pour que le velours soit au plus près des passagers.
Autre anecdote, nous avons travaillé avec des parfumeurs sur un diffuseur d’odeur inédit car le sensoriel, ce n’est pas que du toucher !
Le concept e-LEGEND possède donc toujours un volant pour les phases de conduite mais une fois escamoté, il fait place à un véritable ‘home cinéma’ face aux passagers.”

 

À court terme, l’arrivée de la voiture autonome va très certainement impacter son prix de revient et donc, de vente.
« Nous allons devoir la valoriser auprès de nos clients. Par exemple, le regard d’une Peugeot est historiquement fondamental dans son dessin. Il doit exprimer autre chose que les phares d’une machine. Il faut humaniser les objets que nous dessinons. L’idée sur notre concept-car est de mélanger la fonction d’éclairage et d’intégrer les lasers et les ADAS (aides à la conduite) dans les projecteurs. »
Comme le souligne Gilles Vidal, patron du design Peugeot, « les yeux de la voiture ne sont plus ses phares, ce sont désormais ses caméras, ses lasers et ses différents capteurs. »

 

Retrouvez la suite de l’interview de Matthias Hossann dans le livre
“1968 – 2018. : les 50 ans qui ont changé l’automobile”
publié aujourd’hui même et disponible dans la matinée ici : https://www.bjbeditions.com


LES HOMMES DE e-LEGEND

Gilles Vidal : directeur du Design Peugeot.
Matthias Hossann : responsable des concept-cars.
Nicolas Brissonneau : responsable du design extérieur Peugeot, designer extérieur de la e-LEGEND.
Christophe Pialat : designer intérieur.
Sébastien Floutier : designer Couleurs et Matières.
Nicolas Michel : designer IHM.
Geoffrey Texier : pilote CAO extérieur.
Richard Cailleaud : pilote CAO intérieur.
“l’orfèvre” de la sellerie : Gérard Campos.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *