Le design de la future berline Citroën osera-t-il l’identité “CXperience”


La future berline Citroën devrait arriver au début des années 2020.
Ainsi, elle bouclera une gamme totalement renouvelée depuis l’apparition de la petite C3 (ci-dessous à gauche) qui a confirmé l’identité de la marque avec sa proue aux deux étages apparue avec la nouvelle génération de Picasso dessinée par Frédéric Soubirou.
Adoptera-t-elle pour autant l’évolution de cette identité clairement affichée sur le concept-car CXperience de 2016 en relançant de fait un nouveau cycle ? (ci-dessous à droite)

 

L’idée, si elle est retenue, serait donc de donner son envol à la barre de DRL qui trône en position supérieure (comme on le voit sur le détail de cet élément sur la C3 à gauche) en évasant ses extrémités.
Ce serait une troisième évolution de cette identité : au lancement des Picasso puis C3, le logo Citroën a été intégré aux barrettes qui ont elles-mêmes rejoint peu à peu le capot en intégrant les DRL.
La prochaine étape pourrait donc être de dynamiser les deux barrettes et de scinder les DRL sur deux niveaux.

Le concept-car CXperience a conservé le thème de l’identité de la marque Citroën mais en a modifié la forme.
Les deux barrettes que l’on connait aujourd’hui pourraient donc “prendre leur envol” à chacune de leurs extrémités en s’écartant au fut et à mesure qu’elles rejoignent les ailes.
Les DRL ainsi dédoublées répondraient par leur forme en “V”, au double chevron du logo.

Sans tenir compte du gabarit des deux voitures ci-dessus (le concept-car CXperience) et ci-dessous (la C3) qui n’ont évidemment rien à voir, il est clair que cette potentielle nouvelle identité apporte une souplesse et une dynamique du binôme DRL/optiques bien plus élégantes.


Par ailleurs, profitant de cette modification très sensible de l’identité Citroën, la future berline pourrait  apporter de la technologie dans ses optiques principales, celles que l’on trouve au niveau inférieur aux DRL (voir ci-dessous).
Avec la venue des radars, lasers, lidars etc. dans la proue des futurs modèles à vocation autonome niveau 3 ou 4, ces espaces réservés aux optiques principales pourraient effectivement devenir l’endroit où les aides à la conduite autonome viendraient se loger en plus des phares eux-mêmes.
Surtout à ce niveau de gamme qui correspond peu ou prou à celui d’une Audi A6/A5 ou d’une BMW Série 5.


On voit très nettement ci-dessus que l’identité de la gamme actuelle (à gauche avec la petite C3) semble soudain très “rigide” aux côtés de celle matérialisée sur le concept CXperience où une partie de DRL vient tutoyer, dans sa partie basse, les optiques principales, très technologiques.
Une impression confortée par l’ouverture en aile d’oiseau des deux barrettes supérieures de DRL et par l’évasement de l’ouverture dédiée aux optiques principales.
Une option qui pourrait donc être conservée sur la future berline Citroën qui inaugurait ainsi une belle évolution de l’identité faciale de la marque.
A suivre donc, car cette future grande Citroën voudra avant-tout jouer la meilleure des partitions sur le thème du confort… Mais ça, c’est une autre histoire !

 

 

1 thought on “Le design de la future berline Citroën osera-t-il l’identité “CXperience”

  1. Ce serait effectivement une belle évolution qui pourrait redéfinir dans une certaine continuité l’identité stylistique de la gamme actuelle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *