Archives : Design Center G.M, prenez les escaliers !


Le centre technique de General Motors est implanté à Warren, dans le Michigan. Il a été inauguré le 16 mai 1956 par le président Dwight David Eisenhower devant une foule de 5 000 personnes et à la télévision nationale. Conçu par l’architecte Eero Saarinen et construit à partir de 1949, le centre est achevé en 1955. L’objectif de Saarinen est de fournir un symbole de l’environnement industriel du futur, où l’environnement est à la fois beau et fonctionnel. Saarinen veut alors symboliser ses travaux avec des bâtiments bas, longs et horizontaux.

Le Tech Center a coûté environ cent millions de dollars – l’équivalent d’un demi-milliard de dollars aujourd’hui. Situé dans la banlieue est de Detroit, le site a également été déclaré monument historique national en 2015, parmi les plus grandes créations d’Eero Saarinen. En plus de ses fameux sièges en tulipe, Saarinen était l’architecte du Gateway Arch à Saint-Louis, du siège d’IBM, et du terminal TWA de l’aéroport international JFK.

Une telle infrastructure a, depuis maintenant plus de 60 ans subi les outrages du temps et de nombreuses réhabilitations ont eu lieu. On peut citer l’une des dernières (2014) qui concerne le mythique dôme qui, jouxtant les salles de maquettage permet de découvrir, commenter, peaufiner et parfois adoubé des projets à la lumière artificielle reproduisant celle du jour. Et si l’agrandissement du centre de design le long du lac n’a finalement pas été concrétisé, d’autres pièces majeurs de ce lieux ont été restaurées, comme les deux escaliers du hall d’accueil des R&D et de celui du Design Center.

L’escalier en colimaçon du bâtiment administratif des R&D (ci-dessus et ci-dessous) est l’un des points forts architecturaux préférés des salariés et des visiteurs. Dessiné par Kevin Roche et surnommé l’“escalier flottant”, il est soutenu par de fines tiges cylindriques, ancrées en haut et en bas du bâtiment. Les marches de granit norvégien représentent un total de… 25 tonnes ! Semblant flotter dans l’espace, ces marches sont en fait suspendues sur des tiges en acier inoxydable au centre de la spirale qui forment un cône convergent, soutenu dans ses parties inférieures et supérieures.

Un autre escalier (photos ci-dessous) tout aussi emblématique se trouve dans le hall d’accès du Design Center. Un hall long de 35 m et large de 10 m. Ce Centre a été conçu avec de nombreux studios de design séparés, avec chacun  une grande salle de dessin avec l’espace nécessaire pour sculpter les modèles en clays.

Le Design Center (alors appelé Styling), fut le dernier des premiers bâtiments principaux à être achevé. C’est donc dans ce hall que le second escalier est visible. Toujours conçu par Kevin Roche, l’escalier est constitué de dalles de terrazzo de 2 m de long sur 1,20 m de large,  qui se chevauchent.

Ces marches sont suspendues et maintenues en tension par des tiges d’acier inoxydable implantées au plafond, alors que la main courante est en teck. Le lieu est tellement mythique que GM en profite pour réaliser des couvertures de catalogue (ci-dessus).

Le dôme (ci-dessous après sa restauration de 2014) fait 57 m de diamètre. Il peut être aménagé en auditorium pour un public de plus de 1000 personnes, ou utilisé comme salle d’exposition.

Le dôme extérieur (ci-dessous le concept Buick XP-75 Skylark III 1957) mesure 20 m de haut sur une portée de près de 60 m. Il est basé sur le principe de la construction d’un caisson sur lequel la coquille d’aluminium a une épaisseur plus mince que la coquille d’un œuf !

A l’extérieur de ce dôme, un grand patio sert d’aire d’exposition et son revêtement est pavé de briques hexagonales brun-rouge foncé, spécialement développées pour ce lieu. On devine ces briques ci-dessous à droite de la photo où le premier concept-car de Hearley J.Earl, la Y-JOB est exposé.

Le lac est artificiel, d’une superficie de 9 hectares. Sa profondeur moyenne est d’un peu plus de 2 m. Les deux fontaines principales signées Alexandre Calder pompent plus d’eau que toutes les grandes fontaines de Versailles ! La fontaine principale, située du côté ouest du lac, pompe 22 000 litres d’eau par minute pour créer un ” mur d’eau ” de 35 m de largeur et 17 m de hauteur. Le lac possède plusieurs variétés de poissons, ce qui aide à maintenir les algues à un niveau bas. Les employés de GM sont autorisés à pêcher, mais uniquement avec une remise à l’eau des poissons…


Au premier plan, dans le lac, l’immense Château d’Eau sphérique qui rompt avec l’horizontalité des bâtiments. Au fond à droite, le dôme. Et derrière lui, le long bâtiment du design center.

Pour son projet, Saarinen a utilisé des matériaux d’origines automobiles et des méthodes de construction de chaînes de montage. Les murs intérieurs ont été construits dans des usines et assemblés sur place. Pour rendre les bâtiments aussi flexibles que possible, Saarinen a utilisé un module standardisé. Ceci s’applique non seulement à la construction métallique, mais aussi aux installations d’éclairage, de chauffage, de ventilation et de protection contre l’incendie, ainsi qu’au mobilier de laboratoire, aux armoires de rangement, aux cloisons et aux éléments de porte. Le module d’un peu plus d’un mètre cinquante a été choisi parce que General Motors voulait des bureaux plus grands (de près de… 5 mètres de largeur !) pour ses employés. Après l’achèvement du Tech Center, ce module a servi de modèle à l’industrie.


L’extension programmée pour 2018, tout à côté du dôme n’a finalement pas été construite…

Les bâtiments du Tech Center ont représenté la première installation importante de panneaux stratifiés et la première utilisation d’un panneau sandwich d’une épaisseur unique qui est un mur complet en soi. Au lieu de murs construits en maçonnerie de 35 cm d’épaisseur – c’était une pratique de construction pendant des centaines d’années – les mêmes qualités d’isolation thermique ont été obtenues avec des panneaux de seulement 5 cm d’épaisseur.

Cela a considérablement augmenté l’espace utilisable. Le panneau est un sandwich avec une peau d’acier collée à une épaisse âme en nid d’abeille de papier Kraft remplie d’isolant granulaire. La construction en briques céramiques émaillées a été entreprise spécialement à la demande de Saarinen après quelques expérimentations. GM a financé un grand four pour produire les briques. Saarinen a dit qu’il voulait que le Tech Center ressemble aux feuilles d’automne reflétant le soleil de fin d’après-midi, alors il a choisi des couleurs de brique cramoisi, orange, jaune, bleu, et neutre d’olive, ardoise et noir.


Un des bureaux de style pensé par Saarinen avec de l’espace, de la hauteur, des tables à dessin et le marbre de maquette aux côtés des stylistes.

Saarinen a pris également certains concepts à l’industrie automobile. Par exemple, les fenêtres des bâtiments sont assez révolutionnaires pour l’époque. La conception de Saarinen est basée sur les joints d’étanchéité mécaniques utilisés alors sur les pare-brise des voitures. La plupart des bâtiments sur le site du Centre technique ont de grands halls d’entrée ouverts car Saarinen voulait pouvoir présenter des produits automobiles…

Ici : video de 2015 lors de l’inauguration du nouveau bâtiment du Technical Center : https://www.clickondetroit.com/news/local/gms-1-billion-investment-fuels-warrens-comeback

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *