Prêts à accueillir votre voiture chez vous ?

La mutation de la mobilité du futur est exponentielle et elle ne séduit pas encore tout le monde. La voiture autonome effraie parfois et même si la majorité des automobilistes est d’accord pour plus de sécurité, cette “auto pilotée” inquiète encore en 2018 alors qu’on l’annonce pour les décennies 2020-2030. Pour nos enfants donc… En 2017, Renault a poussé l’intégration du concept de voiture autonome au-delà des frontières du seul univers automobile. Voilà que la voiture autonome de demain se verrait bien investir l’habitat, lui aussi connecté, et devenir ainsi une “pièce” supplémentaire. En espérant alors que la voiture soit plutôt habitable elle aussi, ce qui est le cas du concept-car Symbioz présenté par Renault la même année.

Sur son stand du salon de Francfort, Renault exposait donc en même temps que son concept une maison connectée qui permettait au public de visualiser les futures interactions imaginées entre l’automobile et son environnement. Placé à l’intérieur de la maison, le concept-car démontrait ainsi que l’automobile deviendrait rapidement de plus en plus intégrée dans notre vie quotidienne. Comme le soulignait le constructeur à l’époque, “la révélation d’un concept-car associé à un habitat connecté est une première sur un salon automobile. Symbioz présente des scénarios qui mettent en scène le véhicule dans la maison, à l’extérieur et en déplacement.” Cette maison n’a pas été conçue par Renault mais en collaboration avec Marchi Architectes, lauréat en 2008 du prix des Nouveaux albums des jeunes architectes et paysagistes (NAJAP), décerné par le ministère de la Culture et de la Communication.

“Figurant parmi les agences d’architecture montantes en France, Marchi Architectes partage l’esprit chaleureux et tourné vers l’humain qui fait partie de l’ADN du design de Renault 80% du rez-de-chaussée rectangulaire est entouré surfaces vitrées au traitement cristal, propre au monde de l’habitat, pour maximiser la luminosité. L’absence de piliers et de murs intérieurs facilite la circulation et offre à Symbioz sa place dédiée pour venir chercher les occupants à l’intérieur.” 

“L’aspect quasiment transparent du pourtour de la maison permet à la voiture de rester visible de l’extérieur lorsqu’elle est positionnée à l’intérieur. Son étage de forme cylindrique revêt une teinte cuivrée chaleureuse. Il s’agit de « l’espace nuit », avec la chambre et le couloir d’accès à la terrasse. A contrario du rez-de-chaussée, les murs de l’étage sont opaques, pour un espace plus intimiste. Trois puits de lumière sur le sommet du cylindre apportent un surplus de luminosité jusqu’au rez-de-chaussée. “

Cette maison mesure 21 mètres de long, pour 7 mètres de haut et 8 mètres de large. “A l’intérieur, on retrouve de nombreux éléments de mobilier créés par des designers français, membres d’une génération prometteuse qui porte des valeurs d’innovation et d’authenticité chères à Renault. Parmi eux, Ionna Vautrin (luminaires, planches de découpe), Constance Guisset (miroirs, poufs), Iratzoki Lizaso (table, chaises), Guillaume Delvigne (objets en marbres, verres cristal), Samuel Accoceberry (miroir, tapis) ou bien encore Cléo Joffre et Cardew Bonniot (vaisselle).”

« La façon dont nous utilisons nos véhicules est en train d’évoluer. D’ores et déjà une voiture n’est pas qu’un moyen de se déplacer d’un point A à un point B. Concentré de technologies, la voiture devient un espace interactif et personnalisé, qui connecte les occupants aux autres véhicules, aux personnes et aux objets qui les entourent », expliquait alors Thierry Bolloré, Directeur Délégué à la Compétitivité du Groupe Renault. « A l’horizon 2030, nous imaginons de nouveaux scénarios dans lesquels un usage plus efficient de l’énergie, la connectivité et les possibilités de conduite autonome amélioreront notre façon de vivre et de nous déplacer. »

Voilà donc posées les bases de notre avenir de propriétaire terrien, automobiliste assisté et connecté. Est-ce qu’il vous branche ? Êtes-vous prêts à accueillir votre future voiture connectée et autonome (électrique aussi, cela va de soi…) chez vous, sur la moquette épaisse des seventies ? Et pourquoi faire finalement ? La dernière fois où j’ai dormi dans ma voiture, elle n’était pas chez moi. C’était dans un parking des 24 Heures du Mans, il y a de ça bien longtemps. Sans même évoquer les problèmes bassement matériels d’une telle cohabitation (rentrer une voiture sale à l’intérieur d’un habitat reluisant, prendre l’apéro à bord alors que de somptueux canapés vous tendent leurs accoudoirs dans le salon voisin, manœuvrer à bord de pièces étroites, etc.) quel peut bien être l’intérêt final à cette volonté de transformer votre maison en garage ? La priorité doit être d’assister le conducteur de demain à s’adapter progressivement mais impérativement à toutes les aides à la conduite et à la délégation future de sa conduite. Transformer votre voiture en pièce à vivre est une vision sympathique mais utopique.

Derniers mots pour le designer : « après une première série de concept­-cars autour du cycle de la vie qui mettait l’accent sur le nouveau design de nos modèles, la seconde série se veut un travail exploratoire sur la mobilité du futur, » commente Laurens van den Acker, Directeur du Design Industriel du Groupe Renault. « Nous ne pouvons plus imaginer un véhicule sans penser à l’écosystème qui nous entoure. Renault Symbioz est vraiment un projet unique qui nous a permis de travailler avec des planificateurs, designers, ingénieurs et architectes. L’idée était de repousser les limites en termes d’expérience utilisateur, de technologies, d’utilisation de l’énergie et d’harmonie du design, afin de créer une toute nouvelle expérience globale. » Des limites qui avaient été déjà franchies par la communication du constructeur en 1972, 45 ans avant Symbioz, pour les seuls besoins d’une originale photo qui mettait en scène la non moins originale petite R5… dans une maison ! Clin d’œil sympathique du “tout a déjà été fait” !
N’hésitez pas à donner votre avis sur ce thème ci-dessous ou sur lignesauto@gmail.com

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *