Jacques Séguéla reprend du service chez Citroën !

Citroën revient avec une nouvelle version du film destiné à promouvoir la “Marque”. A l’occasion du centenaire, ce film prend de l’ampleur (2 minutes 27′).
Cet épisode 2 remet en scène l’auto-stoppeur dans des séquences inédites avec la présence de personnalités : on découvre ainsi Jacques Séguéla confortablement installé dans une DS Pallas dans les années 1960 (car, OUI, Citroën peut évoquer la DS pour ses 100 ans…).

Le célèbre publicitaire est l’architecte des campagnes Citroën des années 1980 (Chevrons Sauvages, AX sur la Muraille de Chine, Visa GTi sur le porte-avions Clémenceau, CX avec Grace Jones, etc.) et l’inventeur de la publicité spectacle, comme André Citroën lui-même en avait le génie. Tout jeune, il avait parcouru le monde au volant d’une 2 CV.

Jacques Séguéla et Jean-Claude Baudot avec “leur” 2CV pour parcourir le monde

On découvre aussi Sébastien Loeb au volant de la C4 WRC. Image étonnante puisque le pilote neuf fois champion du monde des Rallyes vient de signer chez… Hyundai !
Le film se poursuit avec un voyage à bord du dernier C5 Aircross qui fait ainsi sa première apparition en publicité, quelques jours avant la diffusion de la véritable campagne dédiée à ce seul véhicule.

Citroën nous dit que ce film “est une véritable ode à la liberté et illustre l’histoire de Citroën débutée en 1919 : ” Nous partageons le même amour de la liberté depuis 100 ans “. Personnellement, l’accompagnement musical me plait puisqu’il s’agit de ” Take the long way home “, interprété par Roger Hodgson, co-fondateur de Supertramp. Si le prochain film, épisode 3, repose sur une musique de Pink Floyd, je serais ravi 🙂

Pour lancer l’année de son centenaire et fêter la nouvelle année, Citroën va diffuser sur les réseaux sociaux la version de 2’26 minutes.
Seront également diffusées deux versions plus courtes en 30 et 45 secondes, en télévision du 30 décembre 2018 au 2 janvier 2019 en France.
Une bonne manière de lancer l’année du centenaire de Citroën, qui réservera de nombreuses surprises…

LE FILM EST A VOIR ICI :

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *