DS Aero Sport Lounge : et si c’était un fauteuil, une boisson, un bâtiment, etc…

Deuxième révélation de la marque DS cette semaine : voici le concept-car DS Aero Sport Lounge. Découvrez-le, façon LIGNES/auto, c’est à dire sous un autre angle !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Outre son habitacle novateur que l’on découvrira à Genève, le concept DS Aero Sport Lounge aborde un style qui casse certains codes automobiles, y compris ceux de la marque DS… Mais si nous le voyions subjectivement comme autre chose qu’une auto très mobile, ça donnerait quoi ?

Et si la DS ASL était une matière ?

Ce serait la paille. La lame de sa planche de bord et le dossier des sièges sont confectionnés en marqueterie de paille. Elle est, selon DS, “redevenue un outil de luxe. Tirée des techniques du XVIIe siècle, cette tradition prend une place de choix dans l’art décoratif, notamment grâce à l’atelier de Lison de Caunes.” On retrouve à bord de l’ASL ce matériau cultivé en Bourgogne, région de naissance de Jean-Pierre Ploué, patron du design PSA. Thierry Métroz se fait bien voir ! La paille est séchée, teintée, fendue tige par tiges et encollée sur son côté mat puis aplatie au pilori sur son support. Bravo à Sabine le Masson-Pannetrat, responsable des couleurs et matières de DS, pour avoir mis sur la paille ses équipes !

Et si la DS ASL était une boisson ?

Quand on s’appelle DS Aero Sport Lounge, on fait en sorte de soigner son… aérodynamique. Le flux d’air est canalisé dès son entrée de part et d’autre de la calandre et la volume généreux de l’ASL est sculpté par le vent. Ses flancs adoptent ainsi la ligne de la bouteille coca-cola dessinée par l’agence de Raymond Loewy. A consommer sans modération. Mais sans sucre…

Et si la DS ASL était un meuble ?

Ce serait par exemple cette console Walla, étonnant assemblage de facettes vitrées et parfois de miroirs. Le concept n’en oublie pas moins la fonctionnalité avec, quand même, la possibilité de “s’approcher” de cet étrange objet pour y déposer pourquoi pas, une coupe triangulaire de champagne…

Et si la DS ASL était un bâtiment ?

Ce serait sans aucun doute le… C42 de l’avenue des Champs Elysées. N’y allez pas, le bâtiment, propriété de Citroën depuis 1928 (sous le règne d’André Citroën) a été définitivement fermé le 7 décembre 2017 après 90 ans de présence ! Il n’empêche, avec ses lignes tendues, ses chevrons et son allure, le concept DS ASL évoque l’ex-C42. N’oublions quand même pas que le sigle de la marque DS est formé d’un chevron plein pour former le “D” accolé à deux autres, réunis verticalement, pour former le “S”.

Et si la DS ASL était un fauteuil ?

Ce serait forcément un siège Acapulco avec ses cordages tendus d’un confort certes relatif mais qui font penser immédiatement au concept d’optiques DS Light Veil en nappes lumineuses qui, d’après le constructeur lui-même, “évoque la future signature de DS.”

Et si la DS ASL était une… voiture ?

Ce serait un concept-car Lexus et c’est plutôt un compliment, même si les deux équipes de design Lexus et DS voguent souvent vers des objectifs différents. Pourtant, ces trajectoires ne sont pas parallèles et se croisent, notamment sur certains des fondamentaux du design des deux marques. Etonnement, avec l’arrivée de la DS 9, c’est désormais Lexus qui continue à porter à son paroxysme le style à facettes, alors que DS semble se calmer sur ce point. Et à bord, le “luxe à la française” de DS conserve une très large avance !

Et si la DS ASL était une… DS ?

Elle serait sans doute une extrapolation du concept de travail Code-X, dévoilé au printemps 2019 lors d’une exposition sur le design au sein du DS Store qui a, depuis, fermé ses portes. Ce concept Code-X commence certes à dater, mais il s’aventurait sur la voie du SUV au gabarit généreux. Le nouveau concept-car DS ASL est plus dynamique, mais tout autant imposant avec ses 5 m de longueur.

LISEZ L’ANALYSE DU DESIGN DE LA NOUVELLE BERLINE DS 9 : CLIQUEZ CI-DESSOUS

2 thoughts on “DS Aero Sport Lounge : et si c’était un fauteuil, une boisson, un bâtiment, etc…

  1. J’allais dire que c’est du Lexus en mieux. Le rapprochement d’esprit des 2 marques est frappant, mais autant le style Lexus me dérange parfois, autant ici j’y vois une audace mieux maîtrisée.
    Hâte de voir l’intérieur.

  2. D’emblée en voyant pour la première fois ce concept, j’ai immédiatement pensé au style Lexus. Visiblement, je ne suis pas le seul ! Mais attention, je ne suis pas un grand fan du style un peu baroque de la marque japonaise. J’espère que DS n’ira pas dans ce sens…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *