Vision M Next. Et si BMW changeait de disque ? (vidéo)

LIGNES/auto, c’est également une chaîne You Tube https://www.youtube.com/channel/UCtd0i6ZUwsguWsDwwfiK3cA et une page Facebook : https://www.facebook.com/lignesauto/?modal=admin_todo_tour

Un nouveau concept-car BMW est toujours un événement attendu. Cette fois, avec le concept Vision M Next, BMW veut rassurer les amateurs de sensations et de plaisir(s) automobile(s) en confirmant que même avec la folie électrique, les BMW resteront des engins d’émotions et de passion. Et expliquer que la “ligne” M conservera ses fondamentaux, même lorsqu’elle sera électrifiée ! (vidéo en bas de ce post)

Ce concept se caractérise d’abord par sa teinte biton avec des parties avant et arrière peintes en orange mat “Thrilling Orange”, qui contrastent avec la peinture métallisée “argent fondu”. Et puis bien sûr, cette nouvelle BMW vous rappelle sans doute d’autres modèles emblématiques… Nous allons y venir, mais avant, quelques mots sur cette Vision M Next.

Avec sa segmentation horizontale bicolore, le dessin arrière (ci-dessous) accentue la largeur de la voiture. Les feux sont dotés de la technologie Laser Wire et s’tendent jusqu’à la ligne verticale extérieure de l’aile arrière. Le logo BMW – avec une touche moderne et bidimensionnelle – fait référence à la BMW Turbo et à la BMW M1 et flotte dans ces feux.

La partie frontale ci dessous s’inspire de deux thèmes iconiques du design BMW : la calandre aux doubles haricots et les quatre optiques qui disposent eux aussi de la technologie Laser Wire.

Les dessins sont issus du petit studio de design BMW M dont l’actuel patron du style Citroën a été le responsable. On verra plus bas qu’effectivement les icônes BMW Turbo et M1 ont largement influencé ce petit groupe de designers. Mais pas seulement ces deux BMW…

BMW explique que l’un des thèmes de développement concerne bien sûr… le conducteur : “la technologie intelligente de la BMW Vision M NEXT – basée sur les modules D+ACES (Design + Autonomous driving, Connectivity, Electrification and Services) pour le futur – fait du conducteur le “pilote” ultime.” Ci-dessous.

Le ‘BOOST Pod’ est l’interface entre le conducteur et le véhicule. Il intègre toutes les commandes et les informations sur trois niveaux visuels directement implantés devant le conducteur. Le premier plan est formé par le volant disposé horizontalement avec deux petits écrans. Le deuxième plan est un écran en verre bombé, (inédit et grande première) qui s’étire derrière le volant. L’affichage tête haute de la réalité augmentée sur toute la surface du pare-brise constitue le troisième plan.

“Les informations affichées s’adaptent à la vitesse. Plus la vitesse est élevée, plus l’information est précise et plus elle se déplace dans le champ de vision direct du conducteur”. En 3D comme dans la… Peugeot 208 !

Il est temps de situer cette création dans la chronologie des modèles qui se sont inspirés des icônes de la marque. Car pourquoi le cacher, le concept-car Vision M Next tourne comme tant d’autres concept-cars BMW depuis 2008 autour de la M1. Des interprétations qui commencent à donner le vertige ! Une spirale créative dont on souhaiterait que BMW sorte un jour. Alfred Jarry, comme le cite Patrick Le Quément dans son ouvrage à paraître à la rentrée http://lignesauto.fr/?p=10829, avait coutume d’écrire que “lorsqu’on passe les bornes, il n’y a plus de limite“. Voici un petit rappel de ces créations…

BMW Turbo – 1972 – C’est elle qui demeure à jamais le premier vrai concept-car BMW. Présentée au salon de Genève en 1972, la BMW Turbo E25 Turbo a été dessinée par Paul Bracq et réalisée en deux exemplaires. Elle est mue par le quatre cylindres 2.0 litres turbo du modèle éponyme de la gamme, et développe 280 ch. Une version V12 a été créée sous la forme d’une maquette à échelle réduite dont Paul Bracq possède un exemplaire à son domicile !

BMW M1 – 1978 – C’est, dit-on, l’enfant de la Turbo ! Ce projet connu sous le nom de code E26, a été voulu par Jochen Neerspach qui a sous-traité le programme à deux signatures italiennes prestigieuses : Lamborghini pour le premier châssis et Italdesign pour le style. C’est donc Giorgetto Giugiaro qui a dessiné la M1 mais qui a également assuré l’assemblage des 455 exemplaires à Moncalieri.

BMW M1 Hommage – Il faudra attendre le trentième anniversaire de la BMW M1 pour que BMW célèbre cette date avec grand soin. C’est Benoît Jacob qui se charge du dessin de ce revival dévoilé à l’occasion du concours d’élégance de la Villa d’Este en 2008. L’occasion pour le constructeur de ressortir la M1 d’origine et la Turbo de Bracq pour immortaliser l’événement.

BMW Vision EfficientDynamics – 2009. Un an plus tard, le même Benoît Jacob prend la direction de la nouvelle branche BMWi qui n’existe encore que dans les coulisses. BMW sent le vent tourner et propose sa vision futuriste du coupé sport hybride avec le concept-car Vision EfficientDynamics. Il sera suivi en 2011 du concept-car i8, préfigurant la voiture de série.

BMW i8- 2013. Présenté en 2013 et commercialisé à partir de 2014, la BMW i8 et sa petite sœur i3 lancent la ligne vertueuse – voire écologique…- BMWi. La supercar de BMW est hybride avec un petit 1500 trois cylindres pour une puissance cumulée avec les machines électriques de 374 ch (en 2019). Ce véhicule permet surtout à BMW de maitriser toute la filière de la production de pièces en PRFC (Plastique Renforcé de Fibres de Carbone). Côté design, Benoît Jacob, auteur de la i8, quitte BMW pour la Chine…

BMW Vision M Next- 2019. Voici donc un concept-car conçu par la ligne BMW M, une appellation Motorsport née avec la M1 de 1978. La boucle est bouclée. Mais cette Vision du futur reste très ancrée dans les fondamentaux de la fameuse M1. C’est voulu me direz-vous. Certes, mais que nous réserve BMW pour les 50 ans de la M1 en 2028 ?

Sans doute la réponse se trouve-t-elle en filigrane dans le concept-car BMW (et non BMW M) Vision Next 100 ? (ci-dessous)

LA VIDEO BMW VISION M NEXT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *