Peugeot Inception Concept (2023) face à e-Legend (2018)

Le concept Peugeot Inception est le manifeste de l’équipe de Matthias Hossann – directeur du design Peugeot depuis juillet 2020 – qui annonce une rupture et une nouvelle ère du constructeur. Il évoque également pour les amoureux de design, d’architecture et d’innovations automobiles, un sacré bond en avant par rapport au dernier concept e-Legend de 2018. Pour autant, les deux concepts ont été suivis par Matthias Hossann, responsable des concept-cars à l’époque de e-Legend. Si ce dernier a été dessiné par Nicolas Brissonneau pour l’extérieur, c’est Maxime Blandin, chapeauté par Sébastien Criquet (auteur du design de l’actuelle 308 berline), qui a dessiné l’Inception Concept, avec Guillaume Lemaître pour l’intérieur. Maud Rondot a pris en charge le domaine des couleurs et matières, très spécifiques et novateurs sur ce concept-car de 2023.

Alors, peut-on parler avec Inception Concept de “grande” sœur de la e-Legend qui a tant plu en 2018 ? Vous vous ferez votre propre opinion, car notre ambition est seulement ici de marquer les évolutions conceptuelles opérées en cinq années.

Si les proportions sont bien différentes, les thèmes esthétiques sont proches sur certains items, comme les flancs, la structure de la proue avec des contours de boucliers assez semblables et un regard acéré et félin, pourtant traité différemment de l’une à l’autre. N’oublions pas que la e-Legend est une réinterprétation du coupé 504 alors que l’Inception Concept est libre de toute référence historique puisqu’elle se projette uniquement dans l’avenir.

Les trois barrettes de feux nées sur le coupé 504 ont bien sûr été reprises sur la e-Legend et redimensionnées sur l’Inception Concept. Elles sont intégrées à la large plaque de verre qui habille la poupe, faisant écho au nouveau “fusion mask” de la proue qui sera celle des futures Peugeot.

Le profil des deux concepts est très automobile. Mais si la e-Legend reste sur une architecture classique malgré sa motorisation électrique, l’Inception Concept crée une ambiance spectaculaire lorsqu’on bascule en vue de dessus pour découvrir un habitacle totalement repensé grâce aux possibilités offertes par les nouvelles plateformes e-Native du groupe Stellantis.

Autre point commun aux deux concepts, le pare-brise intégre deux fenestrons de part et d’autre. Si la e-Legend avait offert une vraie évolution au niveau des sièges, l’Inception Concept révolutionne l’habitat automobile du futur. Toutes les proportions des sièges ont été retravaillées, avec plus de largeur et un confort immersif : le Comfort Fit. L’architecture et la structure apparente du siège sont ajustées au plus près du corps. Il n’est plus question de s’asseoir dans un siège automobile, mais de s’installer dans un mobilier inédit, adapté aux conditions d’une conduite dynamique, ou en mode apaisant lors de la délégation de conduite. Les appuie-têtes ne dépassent pas la ceinture de caisse. L’assise basse permet cette architecture inédite qui libère l’espace.

S’il est juste d’écrire que le premier i-Cockpit est apparu en 2010 à bord du concept Peugeot SR1 (voir ci-dessous), c’est bien la première génération de 208 en 2012 qui l’a inauguré en série. Puis le concept-car Quartz l’a fait évoluer avec une instrumentation digitale en 3D adoptée sur les 3008/308 et même 208 par la suite. Aujourd’hui, l’Inception Concept propulse cette architecture au cœur des années 2020 puisque l’Hypersquare va remplacer le volant (voir le sujet sur l’Inception Concept). La e-Legend ne peut lutter face à sa grande sœur qui se dispense de traverse et de planche de bord.

CONCEPT-CAR SR1 DE 2010 AVEC LE PREMIER i-COCKPIT

Ci-dessous, il va donc falloir vous habituer à conduire – pardon, piloter- les Peugeot de demain avec cet Hypersquare dont les essais sur des prototypes ont déjà débuté. Peugeot l’annonce pour 2025, soit vraisemblablement sur les futures générations de 208 et 2008.

Les deux concept-cars ont également en commun la possibilité de se recharger par induction. Mais l’Inception Concept bénéficie de la plateforme STLA Large avec ses deux moteurs électriques, ses quatre roues motrices et ses 680 ch. La e-Legend s’incline avec seulement 460 ch.

Autant la e-Legend vous accueille visuellement dans un habitacle qui exprime son confort au premier coup d’œil, autant l’Inception Concept a décidé de révolutionner le sien et vous demandera quelques secondes, voire minutes, avant d’en ressentir toute la générosité. Mais pas de doute à bord, vous êtes assis bas et le pare-brise qui tombe à l’aplomb de vos pieds vous offre une vision du voyage jusqu’alors inconnue…

En résumé, le concept Inception Concept peut être considéré comme le grand frère de e-Legend, au vu de sa taille ! Le bond effectué en cinq années est phénoménal en termes de technologie (quel évolution cet Hypersquare) et plus modéré en termes de style. Logique, l’ADN de la marque est préservé. On saluera avant-tout l’audace esthétique de cette proue très high-tech, et la prouesse du design qui a su habiller la nouvelle plateforme STLA d’une cellule habitacle spectaculaire, coiffant un habitacle qui l’est tout autant !

Next Post

All you need to know about the Peugeot Inception Concept

Here it is at last, this long awaited concept car! Misleadingly announced by Peugeot at the Paris Motor Show, when visitors were surprised not to see it on the stand, this newcomer completes the collection of Peugeot concept cars that began in 1984 with the Quasar. Almost forty years later, […]

Subscribe US Now