Firebird I, II et III : les voitures autonomes avant l’heure

Petit détour par les archives de la General Motors et plus particulièrement, retour sur les “dream-cars” Firebird I, II et III.


Ces trois voitures ont révolutionné la technologie de conduite de 1953 (date de présentation de la Firebird I ci-dessus au centre) à 1958, date de réalisation de la Firebird III ci-dessus à gauche).

Grâce aux courts interviews croisés de Norman James, designer du programme Firebird dans les années 1950 (ci-dessus) et de Mandi Damman, aujourd’hui chef ingénieur du programme des voitures autonomes chez GM, on réalise que ces engins fabuleux qui faisaient rêver nos aïeux voici plus d’un demi-siècle renfermaient déjà les gènes de la voiture que nos enfants conduiront demain…


Les trois Firebird étaient propulsées par des turbines à gaz mais c’est avant tout leurs systèmes de “conduite mains libres” qui firent sensation.
La Firebird II était “filoguidée” sur les autoroutes du futur qui intégraient des fils et capteurs dans leur chaussée !
La Firebird III de 1958 (présentée au Motorama de 1959) disposait d’un pilotage mains libres et d’un Joystick !
Elle inaugurait également le régulateur de vitesse et l’ABS, sans parler de ses portières qui s’ouvraient grâce à une télécommande !

C’est à voir, écouter et… rêver ici :

https://www.gm.com/our-stories/commitment/before-people-knew-autonomous-there-was-firebird-concept.html

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *