Mercedes AVTR : quand le futur s’inspire du cinéma VIDEO

Mercedes VISION AVTR pour Advanced Vehicle Transformation. Ce concept-car futuriste a été conçu en partenariat avec AVATAR, l’une des marques les plus innovantes de l’industrie du divertissement.

Inspirée par le monde de Pandora , cette nouvelle création Mercedes révèle une interaction inédite entre l’homme, la machine et la nature. Joli discours… Où l’on repense à la Citroën Activa II, à la Renault TreZor, à la Renault Fiftie et à d’autres créations de Colani. Explications.

Ce prototype incarne la vision des designers, des ingénieurs et des chercheurs de tendances Mercedes pour la mobilité d’un avenir très lointain. Son design est une fusion entre l’intérieur et l’extérieur.

VIDEO :

La structure où se mêle les design inter/exter a été conçue en s’inspirant de plusieurs créatures du film. Avec son design étiré ” One Bow ” et son langage formel,  la Mercedes VISION AVTR réinterprète le bio design organique cher à Luigi Colani mort en septembre dernier.

A bord, en lieu et place du volant traditionnel, l’élément de commande multifonctionnel de la console centrale permet de fusionner l’homme et la machine. Chaud devant !

En plaçant la main sur l’élément de commande, l’intérieur prend vie et le véhicule reconnaît le conducteur par son rythme cardiaque et sa respiration. Evitez donc de prendre place à bord après votre jogging, la voiture ne démarrera pas. 

Vous prenez place dans un environnement d’expériences immersives : en levant simplement la main, une sélection de menu est projetée sur votre paume et Irma pourrait presque lire votre ligne de vie… Vous pouvez ainsi choisir intuitivement différentes fonctionnalités. Par exemple, des graphiques 3D en temps réel peuvent être utilisés pour explorer le monde fictif de Pandora sous différentes perspectives. Le module d’affichage incurvé crée le lien visuel entre les passagers et le monde extérieur.

Le concept VISION AVTR utilise une technologie de batterie révolutionnaire basée sur la chimie organique des cellules, à base de graphène, totalement exempte de terres rares et de métaux. C’est Greta qui va être contente ! Les matériaux de la batterie sont compostables, et donc entièrement recyclables. De cette façon, la mobilité électrique devient indépendante des ressources fossiles. Mercedes  souligne ainsi la grande importance d’une future économie circulaire dans le secteur des matières premières. Allez, il faut s’y mettre avant que l’Australie ne brûle totalement !

Les 33 “volets bioniques” à l’arrière du véhicule rappellent les écailles d’un reptile. Et accessoirement, les écailles du concept-car TreZor de Renault, datant de 2016. Ils peuvent se mouvoir en mouvements naturels et subtils.

Grâce à la possibilité d’entraîner les essieux avant et arrière dans le même sens ou en sens inverse, le VISION AVTR peut se déplacer latéralement d’environ 30 degrés. Il y a un peu de la Citroën Activa II en elle. Cette dernière date de 1988. Ce que l’on appelle le ” mouvement de crabe ” donne au véhicule concept une apparence animale même dans son mouvement.

Les sièges de la VISION AVTR sont en cuir végétalien Dinamica®, première et seule microfibre qui garantit la durabilité environnementale tout au long du cycle de production. Le plancher est décoré en… rotin, faisant alors pensé à la Fiftie de Renault, née en 1995… 

Gorden Wagener (ci-dessus), big boss du design Mercedes-Benz, explique que « nous avons mis l’accent sur les matériaux organiques et les fonctions qui rappellent les organismes. Les portes transparentes, par exemple, s’ouvrent vers le haut. Avec les volets à l’arrière du véhicule, elles font apparaître le showcar sous un jour léger. L’intérieur agit comme un nid ou un cocon qui protège les passagers. Ici, nous n’avons utilisé que des matériaux organiques ou végétaliens. La console centrale symbolise l’arbre des âmes, l’endroit le plus sacré des Na’vi. Elle s’étend de façon spectaculaire jusqu’au pilier A et crée sa structure de toit, qui enferme doucement les passagers sur la banquette arrière comme un cocon. L’appuie-tête de la banquette arrière est tellement étiré vers l’avant qu’il se transforme en appuie-tête de la banquette avant. Tout est relié à tout. »

Des engins aussi bizarres, Mercedes en a déjà esquissé les contours, sans pour autant en dériver un concept-car (ci-dessus). C’est désormais chose faite.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *