ARCHIVES : les 40 ans de la 205 avec la GTI et la Turbo 16 vues par Gérard Welter

Il y a 5 ans, le 31 janvier 2018, Gérard Welter nous quittait. Il a passé sa vie professionnelle au design Peugeot avec une carrière longue de 47 ans sous le signe du Lion.

Pour célébrer le 40e anniversaire de la Peugeot 205, nous vous proposons un extrait des nombreuses interviewes réalisées avec Gérard Welter (1942-2018) en 2008, ainsi que deux photos inédites de la 205 trois portes. Voici son commentaire sur le dérivé GTI : “L’évolution GTI, c’était un pari. D’abord celui de la 205 trois portes avec son dessin de custode très particulier. Lorsqu’ils découvrirent cette variante, les commerciaux voulaient absolument disposer une décoration sur le panneau de tôle. Nous avons donc dessiné des enjoliveurs, et dans l’un d’entre eux, nous avons intégré le bouchon de la goulotte de réservoir. Cette solution n’était pas simple parce qu’en industrialisation, il fallait bien aligner l’ensemble, ce n’était pas si facile ! Nous avons entendu tous les commentaires possibles : “Ah ! Ces stylistes avec leurs idées tordues !”

Un projet inédit de la version 3 portes, avec un capot autoclave, un déflecteur à la portière avant, des portières autoclaves et un passage de roue AR rectangulaire

Bon, avec le succès, c’était plutôt amusant… Succès autant pour la trois portes que pour la GTI. Celle-ci a été voulue non pas par les stylistes, mais par Sochaux. Peugeot avait besoin d’une voiture phare aux côtés des multiples déclinaisons déjà programmées. Nous voulions une voiture plus performante capable d’aller chercher la Golf GTI. Nous voulions prendre la clientèle de la Golf et cette volonté était appuyée par Bruno de Guibert qui était justement à Sochaux. Nous, au style, nous avons dessiné une voiture un peu voyante avec un intérieur rouge ! C’est l’équipe de Paul Bracq qui s’est occupée de l’habitacle de la GTI. Dès sa commercialisation, ce fut un succès ! Nous avons réussi notre défi de battre la Golf, comme quoi tout est possible !

Avant de devenir GTI, la 205 devait d’abord ne recevoir que deux portes. Avec cette maquette inédite, on voit que le travail s’étendait jusqu’aux montants de portes avant dynamiques

Quant à la 205 Turbo de série, Gérard Welter faisait part de sa complicité avec Jean Todt : “La Turbo 16, c’est avant tout l’entrée en lice de la cellule compétition avec Jean Todt aux commandes, le tout sous la direction de Jean Boillot. Entre Todt et moi, ça se passe très bien. Jean me connaissait par mes participations aux 24 heures du Mans avec l’équipe WM/WR. Il est venu me voir simplement, en demandant à l’équipe de style et à moi-même de concevoir assez vite cette voiture.”

Il voulait de nous ce qu’il a toujours voulu de ses équipes : le meilleur ! Nous avons réalisé une maquette assez bien foutue et Jean Todt ainsi que Jean Boillot ont été séduits d’emblée. La voiture était sympa avec ses grosses ailes et je crois qu’il n’a fallu que quelques modifications pour loger la mécanique et l’auto a été industrialisée à 200 exemplaires en l’état.

A DÉCOUVRIR DES LE PRINTEMPS 2023 LE LIVRE “CONCEPT-CARS ET PROTOTYPES D’ÉTUDES PEUGEOT” AVEC DE NOMBREUSES PHOTOS INÉDITES SUR DIFFÉRENTS PROJETS DE 1960 A 2023. Les infos sur ce livre à suivre sur le liste lignesauto.fr

Attention : toute reproduction des photos (payantes) de l’Aventure Peugeot Citroën DS et des archives Gérard Welter sans le consentement de l’auteur est illicite (article L.122-4 du code de la propriété intellectuelle)

Subscribe US Now