Interview Manuelle Gautrand, architecte du C42 Citroën. « Il y a urgence, le C42 souffre !»

Christophe Bonnaud


Si vous êtes Parisien, ou si vous avez eu l’occasion de flâner sur les Champs Élysées, sans doute avez-vous remarqué que le bâtiment “Citroën C42” est aujourd’hui fermé. Ce site qui a été la propriété de la marque, puis du groupe PSA, est situé au 42 des Champs Élysées et il est emblématique de l’histoire de Citroën. C’est André Citroën lui-même qui a acheté cette vitrine exceptionnelle à la fin des années 1920.

Depuis, cet endroit a vécu plusieurs vies, jusqu’à accueillir dans les années 1980 un restaurant, ce qui n’était pas du meilleur goût (ci-dessous) Et puis Claude Satinet, alors directeur de la marque Citroën (de 1998 à 2007), a voulu redonner ses galons prestigieux à cet endroit fantastique.

C’est l’agence MANUELLE GAUTRAND ARCHITECTURE ( http://manuelle-gautrand.com) qui a remporté le concours. Le bâtiment est alors devenu le « C42 » et a été inauguré en 2007. Il a vécu de très belles heures et nombreux sont les visiteurs à avoir découvert cette façade de 30 m de haut, véritable joyau pour présenter la gamme du constructeur.

Le C42 photographié au tout début d’année 2022… Une désolation !

Aujourd’hui hélas, le bâtiment fait pitié (voir ci-dessus). Il est abandonné depuis quatre ans déjà, après avoir été vendu – et donc, loué dans la foulée – par PSA en 2012. Le « C42 », ou plutôt l’ex-C42, se dégrade dans l’incompréhension de tous : du badaud qui déambule sur les Champs, du passionné de la marque et de l’architecture, et bien sûr de Manuelle Gautrand. Nous l’avons rencontrée* afin de faire le point sur l’une de ses sublimes créations.

* Manuelle Gautrand a cofondé l’agence d’architecture MANUELLE GAUTRAND ARCHITECTURE en 1991 (dont elle est l’architecte principale) avec Marc Blaising, son associé, Directeur Général de l’agence. L’équipe compte plus de 20 architectes.

LIGNES/auto : Quand vous recevez le cahier des charges pour ce futur C42 sur l’avenue des Champs Élysées, vous imaginez que c’est un projet comme les autres ?
Manuelle Gautrand : « Non, ce n’est évidemment pas un projet classique du fait de sa situation sur les Champs Élysées, et de la demande de Citroën. C’est un programme qui est inspirant, et le briefe est très court, quelques pages seulement. Il fallait exprimer le plus profondément possible « l’ADN de la marque » avec l’architecture elle-même, avant même de pénétrer dans le bâtiment. On a décidé de travailler sur un projet où l’enveloppe devait exprimer la marque, et le contenu devait exprimer le produit. On a fait tout le travail avec ces deux idées, et les choses sont venues assez vite. »

Cette façade est reconnaissable entre toutes, avec cet esprit du logo qui est très naturel…
« Oui, il parait évident. Je prends ça comme un compliment ! »

Le logo a-t-il été le point d’ancrage du projet ?
« Sur les premiers dessins, il est apparu assez vite. Pour moi, Citroën c’est le produit d’une part, c’est à dire le design particulier de leurs voitures et son logo d’autre part. La difficulté était que le projet colle vraiment à l’ADN de la marque et s’agissant du logo, il y a eu de nombreux débats sur la manière de l’exprimer. Il fallait intégrer le fait que Citroën puisse changer de logo, et il est donc très discret en façade, sauf pour des connaisseurs comme vous ! Au final, il est assez subliminal et son dessin précis est une référence au double chevron historique. Tout est traité avec délicatesse et élégance. »

Que s’est-il passé le jour où vous avez été prévenue que le bâtiment allait être vendu par PSA ?
« J’ai appris, par le groupe PSA, que le C42 allait être vendu , en 2012, cinq ans après l’avoir terminé… Il allait être vendu, mais le deal était que PSA reste en tant que locataire. Pourtant, le groupe automobile l’a déserté depuis maintenant quatre ans. »

Découvrez nos publications trimestrielles bilingues sur le design automobile et nos chroniques automobiles sur notre site e-commerce : https://lignesautoeditions.fr

C’est une décision qui a du vous faire pleurer toutes les larmes de votre corps !
« Non, parce qu’à l’époque, je comprenais que le groupe PSA vive une période tumultueuse. J’ai vraiment cru que le constructeur allait rester dans les lieux . On m’avait dit alors : ‘le bâtiment est vendu mais ne vous inquiétez pas, on y restera at vitam aeternam, on l’adore…. J’y ai cru, c’est peut-être le côté un peu naïf de l’architecte ! »

Vous avez eu des contacts avec Claude Satinet à cette époque ?
« Oui, dès le début. Ce directeur historique de Citroën pour lequel j’ai construit ce bâtiment, et pour lequel j’ai un grand respect, avait quitté ses fonctions. Mais il n’a pas manqué de m’appeler lorsqu’il a su que le C42 allait être vendu. »

Ce bâtiment est totalement fermé aujourd’hui ?
« Oui, cela fait quatre ans que le bâtiment est déserté. Il a été vendu en 2012 avec une promesse de PSA de payer les loyers pendant une douzaine d’années, jusqu’en 2024 donc… »

Mais que dit le nouveau propriétaire ?
« Le nouveau propriétaire m’a commandé des études de faisabilité pour voir comment restructurer le bâtiment selon trois niveaux de scénarii : un peu, beaucoup, énormément. On a travaillé sur ces différents scénarii et on s’est rendu compte que le bâtiment est d’une flexibilité absolue : il n’a pas de porteurs à l’intérieur, puisqu’ils sont latéraux, et cette transparence est fabuleuse. »

« Un nombre incalculable de marques pourraient venir s’y installer avec à l’intérieur cette scénographie forte, qui se suffit à elle-même. Les tournettes (plateaux circulaires de présentation superposés NDA) sont là, mais elles peuvent devenir un piédestal pour bien d’autres choses. Et évidemment, il est tout à fait possible de conserver et de transformer cette façade ! »

Vous travaillez aujourd’hui sur une réhabilitation du C42 ?
« Non, on a fait ces études de faisabilité et désormais on attend. La situation est très étrange, je ne comprends pas pourquoi Citroën a quitté les lieux, personne d’ailleurs ne le comprend, parce qu’à priori ils continuent de payer les loyers. Le bâtiment a une grande valeur et le projet est flexible. Il est empreint d’une puissance onirique forte, d’une scénographie adaptable à divers univers, diverses marques et sa façade transparente de 11 m x 30 m d’un seul tenant est incroyable, surtout sur les Champs Élysées ! Personne ne dispose de ça sur les Champs ! »

Avez-vous un droit de regard sur les travaux à venir ?
« Oui, bien sûr, en tant qu’auteur de l’œuvre architecturale , il y a une propriété intellectuelle. Mais avant de parler de droits , il faut d’abord comprendre l’intérêt. L’expression architecturale du bâtiment est assez intemporelle. Vous pouvez enlever Citroën et une autre marque peut y venir sans problème, peu importe son domaine. Il n’y a aucun problème à adapter le bâtiment à un nouvel usage. On s’est rendu compte qu’il a une réelle réversibilité et une capacité à se transformer assez facilement. Et l’intérêt du propriétaire est bien sûr de travailler avec l’architecte historique du projet. »

Pour vous, il y a urgence ?
« Oui, car le bâtiment « souffre » énormément. Il n’est pas ventilé car il est fermé. Je sais par expérience qu’un bâtiment se dégrade vite s’il n’est pas utilisé . C’est comme un corps humain qui ne bouge plus. Mais rien n’est irréversible, heureusement. Je souhaite plus que tout que ce bâtiment démarre une nouvelle vie !

Un exemple de réaménagement réussi, celui du siège social de la banque “Crédit Mutuel” à Lyon. 2022. Souhaitons que le C42 retrouve sa place sur les Champs après un petit détour par l’agence de Manuelle Gautrand !

SUITE LE L’INTERVIEW DE MANUELLE GAUTRAND

Architecture et design automobile « Les moyens dans l’automobile sont extraordinaires.» ICI : lignesauto.fr/?p=23694

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.
Next Post

DESIGN: Renault Mégane E-TECH Electric versus VW ID.3

The Renault Mégane E-TECH Electric, which will go on sale in March 2022, is 100% electric. For some time, it will be backed up by the current combustion engine Mégane (particularly with its PHEV engine) and offers two power ratings (130 and 218 hp) and two battery packs (40 and […]

Subscribe US Now