Quel designer auto a réalisé en 2014 la copie d’un sarcophage célèbre ?

DSC04423

Proposer une restauration, réhabiliter une partie de l’Histoire, restituer l’esprit d’un pan entier d’une période ancienne : ce ne sont pas des activités habituelles d’un centre de design. Encore moins de celles d’un outil extraordinaire : une fraiseuse 5 axes, capable de fraiser une maquette échelle 1 d’une étude de style… C’est pourtant bel et bien cet outil que le centre de design Ital Design Giugiaro à l’époque  dirigé par Giorgetto Giugiaro (c’était en 2014) a utilisé pour réaliser une copie du chef-d’œuvre étrusque le plus célèbre : le sarcophage des époux.

DSC04375

Cette copie est parfaitement identique à l’original, comme l’a confirmé à l’époque le Dr. Alfonsina Russo du Musée national étrusque de Rome qui a ajouté alors que “le résultat est tellement étonnant que cela m’a presque ému ! Ceci est un exemple parfait de la technologie moderne pour soutenir l’art ancien et l’histoire. Ainsi, un morceau d’histoire unique peut être montré partout dans le monde sans aucun problème “.

Capture d_écran 2018-03-26 à 21.01.31

Giugiaro a précisé qu’il était “très heureux et fier de ce projet. Cela me ramène à mes racines artistiques car mon père et mon grand-père étaient des peintres et des amateurs d’art.” Ces travaux ont apporté une petite respiration dans ceux dédiés à la recherche de style pour des objets industriels “mais il représente aussi une innovation dans sa réalisation : avec cette copie, même les aveugles pourront le ressentir à travers le toucher sans crainte de le détériorer.”

Capture d_écran 2018-03-26 à 21.02.13

Cette copie a été réalisée sous la direction du “designer du siècle” – Giorgetto Giugiaro – par la société Italdesign Giugiaro en utilisant les mêmes technologies et machines que celles employées dans le travail quotidien pour fraiser les modèles d’automobiles et de prototypes à l’échelle 1.

Capture d_écran 2018-03-26 à 20.59.45

Ce sarcophage est conçu en résine de polyuréthane et fraisé avec une fraiseuse verticale à 5 axes commandée par ordinateur à partir d’un balayage numérique 3D du sarcophage original, présenté au Musée National Etrusque Villa Giulia à Rome. Giugiaro aura décidément tout fait, des pâtes au sarcophage en passant par “quelques” voitures d’exception !
A quand la prise de la Bastille de 1789 fraisée en 3D par le Peugeot Design Lab ?

DSC04394

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *