Mercedes GLB, la muraille de Chine !

Si vous êtes allergiques aux SUV, retenez votre souffle ou sortez de la salle… Après le GLA, le GLC, le GLC Coupé, le GLE, le GLE Coupé, le GLS… voici le GLB, dévoilé le 18 avril à Shanghai !

Pas étonnant que jusqu’ici, plus de six millions de clients aient déjà opté pour un SUV Mercedes à l’échelle mondiale. En 2018, les SUV ont représenté le premier segment de Mercedes avec plus de 820 000 unités vendues.

Comme son nom l’indique, le GLB trouvera sa place entre le GLA et le GLC. Mais une place justifiée puisque le GLA est, d’après Mercedes, typé sportif avec son allure dynamique alors que le nouveau GLB sera plus baroudeur, plus accueillant puisque basé sur un empattement long de 2,82 m et surtout, offrira la possibilité d’embarquer 7 personnes en 4,63 m.

Pour info, le GLC mesure quant à lui deux petits centimètres de plus, c’est dire que le GLB doit avant tout intéresser la clientèle par… son design de VRAI baroudeur, notamment grâce à une partie frontale érigée telle une muraille ce qui, pour Mercedes, correspond à l’ADN des tout-terrains.

« Nous nous sommes demandés s’il y avait encore un créneau dans notre offre de SUV entre le GLA et le GLC. Le Concept GLB répond à cette interrogation. Avec ce véhicule, nous dévoilons aussi nos idées créatives pour ce segment », indique Britta Seeger, membre du directoire de Daimler AG, responsable de la Distribution Mercedes-Benz Cars. « Le Concept GLB est un SUV résistant et pratique offrant des dimensions résolument compactes. Généreux sept places familial ou véhicule de loisirs multitalents : nous sommes sûrs que ce concept suscitera un vif intérêt chez nos clients. »

Alors intéressons-nous à l’autre aspect de ce SUV qui n’est plus très compact : sa modularité à bord puisqu’on le sait, les monospaces se sont fait manger par les SUV. Le GLB dispose de dossiers de la rangée de sièges intermédiaires rabattables dans un rapport 40/20/40 de manière à libérer une surface de chargement plane. Les assises sont fractionnables dans un rapport 40/60. S’asseoir ou s’adosser, il faudra choisir. La deuxième rangée de sièges peut coulisser de 14 cm dans le sens longitudinal – 9 cm vers l’avant, pour élargir le coffre ou l’espace aux pieds des passagers installés tout à l’arrière, et 5 cm vers l’arrière, lorsqu’il est nécessaire d’accroître l’espace aux jambes en configuration cinq sièges.

Un réglage à huit niveaux de l’inclinaison du dossier sur la deuxième rangée de sièges permet également une adaptation précise aux besoins d’espace et de confort du moment. Pour faciliter l’accès à la troisième rangée, les sièges de la deuxième rangée disposent d’une fonction Easy-Entry : Il suffit d’actionner une poignée de déverrouillage située sur le côté supérieur du siège pour rabattre le dossier et faire coulisser l’ensemble du siège vers l’avant. Quatre sièges enfants peuvent être fixés au total sur la deuxième et troisième rangée. “Faites des enfants” qu’il disait. Mais oui, ils seront à l’aise.

Et vous pourrez les emmener loin puisque le GLB est doté du 4MATIC. En utilisation standard, une répartition de 80/20 (essieu avant/essieu arrière) constitue la base du programme de conduite « Eco/Comfort ». En mode « Sport », la répartition est de 70/30. En mode tout-terrain, l’embrayage tout-terrain est utilisé comme blocage interpont. La répartition de base est alors égalitaire 50/50. Le GLB -de série ne sera pas très éloigné de ce concept même s’il ne conservera pas les optiques implantées sur le toit.

POUR RAPPEL, LE GLA…

 

LE GLB…

 

ET LE GLC !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *