Design : VW Golf 8 – VW ID.3, les mêmes, en très différent ! NOTRE ANALYSE

Les mêmes, car Volkswagen les embarque toutes deux sur le segment des berlines compactes et propose donc deux véhicules concurrents ! Très différentes, car elles reposent sur deux plateformes qui ont imposé une interprétation dissemblable pour les designers des deux véhicules.

Si l’une renouvelle une icône (la Golf), l’autre (lID.3) ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de la marque.

L’ID.3 est conçue sur la toute nouvelle plateforme MEB (ci-dessous) dédiée aux modèles du groupe 100% électriques, des segments B et C, c’est à dire les petites et moyennes berlines ou SUV du groupe Allemand.

La Golf 8 repose quant à elle sur la plateforme MQB (ci-dessous) évoluée, celle qui supporte notamment les Audi A3, Seat Leon, Skoda Octavia, VW Tiguan, Seat Ateca ou encore Skoda Karoq.

La nouvelle Golf et l’ID.3 – présentée voici à peine un mois – deviennent donc irrémédiablement deux concurrentes puisqu’elles visent le même marché, celui de la berline compacte. Certes, la Golf 8 abandonne sa version 100 % électrique, mais elle est proposée majoritairement avec des moteurs à hybridation légère (ci-dessous) ou des hybrides rechargeables.

Alors, avec une Golf 8 thermique de 4,29 m de longueur, cinq places et une ID.3 100 % électrique, cinq places également mais plus habitable pour seulement 4,10 m de longueur, Volkswagen nous amène à nous questionner.

Nous nous contenterons ici d’analyser le design de ces deux nouvelles VW compactes et nous commençons par leur élévation, ou profil…

19 centimètres de différence en longueur pour une habitabilité généreuse sur la plus petite des deux, étonnant ? Non, car la plateforme MEB est dédiée aux véhicules du groupe 100 % électriques et offre l’espace habitable d’une Passat dans un format plus compact qu’une Golf !
– 1 : La MEB est conçue avec un bloc avant court et une baie d’auvent très avancée, d’où la formule (quasi) monocorps pour le design de l’ID.3. L’espace entre l’axe des roues avant et la baie de pare-brise est du coup très court, contrairement à celui de la Golf 8.
– 2 : Sans motorisation dans le bloc avant, l’ID.3 adopte ainsi un porte-à-faux extrêmement réduit, à l’inverse là encore de celui de la Golf 8. Les proportions des deux voitures n’ont rien en commun.
– 3 : Rien en commun ? Si, les rétroviseurs et les poignées de portes !
– 4 : Etonnement, les designers ont repris le très fameux panneau de custode dynamique de la Golf sur l’ID.3…

De pleine face, ça donne quoi côté identité ?

1 : De pleine face, le seul point commun côté esthétique demeure le… logo, évidemment ! Mais on relève également un dessin de la prise d’air inférieure quasi identique.
2 : L’architecture et le design du bloc avant n’est absolument pas comparable. Si la Golf 8 conserve un capot moteur plongeant sur la (petite) calandre, l’ID.3 adopte un capot de type carrossier et un soft-nose très volumineux !
3 : Si le capot de la Golf 8 est d’une seule pièce, celui de l’ID.3 fait appel à un artifice de couleur noire qui amplifie l’avancée du pare-brise et l’aspect monovolume de la voiture.

Et de 3/4 AV ?

L’effet monovolume de l’ID.3 est davantage perceptible sur cette vue.
1 : La longueur du capot “moteur” (il n’y en a pas sur l’ID.3) est classique sur la Golf 8 alors qu’elle est minuscule sur l’ID.3. Le capot est d’autant plus court, que la pièce noire prolongeant l’auvent de pare-brise le grignote sur une bonne partie de l’avant du véhicule.
2 : La partie frontale de l’ID.3 est plus verticale avec des optiques logées plus haut que sur la Golf 8. Un effet “sécurité” et massif qui contre-balance l’effet d’insécurité d’une cabine avancée sur le train avant.
3 : On remarque la générosité du soft-nose de l’ID.3 sur cette vue. Une opération de restylage sera plus aisée sur l’ID.3 que sur la Golf 8.
4 : La différence due aux deux plateformes apparaît ici avec un fenestron de monocorps sur l’ID.3 et une toute petite vitre en amont de la portière sur la Golf 8. La baie de pare-brise plus avancée sur l’électrique impose cette architecture qui bénéficie à l’habitabilité.
5 : Le travail des flancs opéré par les designers est totalement différent. Un peu sculpté sur la Golf 8, totalement “plat” sur l’ID.3…
6 : Du coup, les designers ont cassé ce côté monolithique par un bas de caisse plus travaillé, de couleur noire qui permet d’abaisser visuellement la hauteur des panneaux de portes.

De 3/4 AR, les deux VW choisissent les mêmes thèmes

1 : Comme il faut chasser le CO2 sur l’ID.3, un énorme becquet arrière permet de guider au mieux les filets d’air. La Golf 8 est moins généreuse sur ce plan.
2 : Notez le positionnement du nouveau logo au centre (classique) avec désormais le nom du modèle placardé au centre du hayon. Pompé sur Renault ?
3 : Si la Golf 8 embarque des feux sur le hayon, l’ID.3 se contente de les intégrer sur la caisse. C’est une solution moins coûteuse…
Terminons avec un dessin de jante ici très semblable.

BONUS : Klaus Bischoff parle du design des futures ID.

BONUS : Relisez l’interview de Giugiaro qui évoque les 45 ans de la Golf

LIGNES/auto, c’est aussi une page Facebook : https://www.facebook.com/lignesauto/?modal=admin_todo_tour

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *