Mini-SUV Renault Kiger : son design en 7 questions

Renault dévoile le quatrième modèle de sa gamme indienne. Après le Duster que l’on connait, le petit Kwid qui a donné naissance à la Renault K-ZE et à la Dacia Spring, puis l’étonnant Triber capable d’embarquer sept personnes en moins de 4 m, voici Kiger, un petit SUV qui arrivera en 2021 sur le marché indien.

1-La gamme Renault en Inde, c’est quoi ?

Une image veut mieux qu’un long discours : la gamme Renault indienne repose sur un modèle connu, le Duster, mais surtout sur désormais trois modèles dédiés à ce marché particulier où plus de 50 % des voitures vendues concernent de petits modèles (segments A et B) où Renault déploie toute son énergie. Et le Kiger est un B-SUV de moins de 4 mètres de longueur.

Avec cette nouvelle gamme majoritairement positionnée sur le segment A et B, Renault compte arriver à son objectif du million de clients indiens, contre (déjà) 650 000 aujourd’hui.

2- Quels sont les caractéristiques esthétiques de ce nouveau Kiger ?

Laurens van den Acker, le patron du design groupe Renault s’exprime ainsi: “l’association créative des designers français et indiens était le meilleur moyen de répondre aux besoins et aux attentes d’une clientèle toujours plus friande de style, de sportivité et de nouveauté.”

Comme avec Triber, nous démontrons une fois de plus notre capacité à innover, en proposant un modèle inédit à la double personnalité, à la fois urbaine et outdoor. Kiger Show-car est très proche du futur modèle de série.” 

COMMANDEZ LE PREMIER LIVRE LIGNES/auto#01 ET ‘BULLITT TWIST’ ICI : https://lignesautoeditions.fr/

3- Le nouveau Kiger, c’est une Renault Captur indienne ?

Une fois encore, la photo ci-dessous répond à cette question. Il existe évidemment un air de famille, mais les deux voitures sont conçues sur des plateformes différentes (CMF-A pour le Kiger, CMF-B “High Spec” pour le Captur). Leurs gabarits différent très nettement. Notez que sur les Renault indiennes de type SUV, les passages de roues sont plus carrés que sur les modèles européens. Ce n’est donc pas une Captur indienne, au mieux, une mini-Captur dans l’esprit.

4- Le style Renault en Inde est-il le même que pour le reste du monde ?

Il existe évidemment des codes et langages formels qui sont indéniablement les mêmes pour les produits Renault sur toute la planète, notamment dans les signatures lumineuses.

Les volumes du nouveau Kiger font penser, comme on l’a vu, à une “petite” Captur. Le design de ce nouveau Kiger a été géré en collaboration entre le bureau de design à Guyancourt et ceux de Chennai et Mumbai en Inde.

Dans le détail, notons ci-dessus un nouveau tic du langage formel de Renault, apparu sur le prototype Mégane eVision d’octobre dernier et semble-t-il reconduit sur le Kiger : il s’agit de la nouvelle jonction “aile-capot moteur”, tout en souplesse, qui permet de remonter la ligne supérieure de l’aile jusque sur le plan du capot, donnant visuellement l’impression d’une voiture haute vue de profil. Un code cher aux SUV.

5- Cette Renault indienne pourrait-elle devenir une Dacia européenne ?

Bonne question, merci de me l’avoir posée ! Officiellement, la Renault Kiger est d’abord destinée au marché indien, puis, comme noté dans le communiqué de Renault, “ce véhicule sera aussi destiné à l’exportation sur certains marchés hors des frontières indiennes.” Évidemment, on pense aux marchés de l’Amérique latine…

A GAUCHE LA RENAULT KIGER, A DROITE LA DACIA SPRING…

… mais si l’on regarde l’actualité du mois d’octobre avec l’arrivée de la Dacia Spring (un dérivé de la Renault K-ZE chinoise, elle même dérivée de la… Kwid indienne) on peut tout imaginer. Sauf qu’il semble aujourd’hui plus aisé d’importer un modèle respectant les normes chinoises (comme la Dacia Spring) que d’importer un modèle produit en Inde, avec une réglementation très différente des contraintes européennes.

6- Yannick Jadot, député européen écologiste, a-t-il participé aux études de style ?

Non, et pourtant, la Renault Kiger est bien verte. Par la couleur tout d’abord, avec une teinte spécifique « Aurora Borealis », mais également avec tous les accastillages sertis de cette couleur : joncs dans les bas de caisse, entourage des entrées d’air, entourage de la double sortie échappement centrale (et oui…) et, le fin du fin, les clignotants diffusent eux aussi une couleur verte, et non orangée !

7- … Verte, et donc électrique ?

Pour l’instant, Renault se contente d’annoncer l’arrivée d’un tout nouveau moteur thermique essence turbo sous le capot de la future Kiger, moteur qui rejoindra “l’offre existante aujourd’hui“.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *