Les étriers de freins de la Bugatti Chiron imprimés en 3D et en titane !

 

La Bugatti Chiron avec ses plus de 400 km/h en vitesse de pointe nécessite de recourir à un système de freinage surdimensionné.

Les étriers de freins de la Chiron réalisés grâce à l’impression 3D ont été testés sur des bancs dédiés à plus de 400 km/h avec une montée de la température des disques dépassant les 1000 degrés.

Ces pièces prototypes faisant appel à l’impression 3D sont de plus en plus nombreuses dans l’industrie automobile.
Dans le cas de la Chiron, ces pièces en titane réalisées en impression 3D permettant des formes extrêmement complexes ont résisté aux tests dans un véritable feu d’artifice !

Ces pièces en impression 3D peuvent même être envisagées pour des productions de l’ordre de 200 exemplaires par jour.
On les a déjà vues par exemple pour les habillages personnalisés disponibles sur une planche de bord de Mini ou encore pour la charnière du toit rétractable de la BMW i8 et le guide des lève-vitre sur cette même BMW (ci-dessous). Ces pièces intéressent également l’univers du design.

De nombreux éléments des récents concept-cars ont ainsi fait appel à cette technique de l’impression 3D avec toute sorte de matériaux.
Mais ici, avec Bugatti, on touche le sublime de la technologie !

Découvrez 2 vidéos : les essais menés en laboratoires et la fabrication de cette pièce par impression 3D ci-dessous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *