BMW XM : “il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?”

Trente-deux ans après la Citroën XM, voici la BMW XM… Citroën laisse donc le constructeur Allemand libre d’utiliser cette appellation. Mais entre la grande berline signée Marc Deschamps chez Bertone en 1989 et le pantagruélique SUV signé par l’équipe de Domagoj Dukec, directeur du design pour la marque BMW (et ex-PSA/Stellantis lorsqu’il a suivi le développement du concept-car Hypnos en 2008), il y a un monde.

LA VIDÉO

Voici donc un nième GROS SUV conçu pour le marché américain et sans doute un peu, pour la Chine. Ce projet BMW XM sera produit dès la fin de l’année prochaine aux États-Unis et sera le second modèle 100% conçu par la branche BMW M depuis la M1 E26 de Giugiaro en 1978.

BMW ne manque pas d’audace, même dans son discours en affirmant s’être inspiré de l’icone M1, notamment pour les deux sigles latéraux arrière apposé sur la lunette: “notre logo est désormais gravé au laser sur la lunette en dessous de chacun des deux longerons de toit, évoquant ainsi une caractéristique stylistique de la BMW M1, qui reste à ce jour le seul modèle développé intégralement et exclusivement par BMW M GmbH.”

Nous ne nous arrêterons pas longuement sur la mécanique dont BMW explique “qu’elle associe un bloc V8 à un moteur électrique hautes performances pour développer une puissance cumulée de 750 ch (550 kW) et un couple maximal de 1 000 Nm”. Nous constatons juste que le monde d’après n’est pas loin, mais certains constructeurs continuent à implanter de bons gros V8 à la sonorité envoûtante… Le mal, le bien, la neutralité… surtout quand elle est carbone, reste un vaste débat !

Nous voulons surtout mettre en avant la nouvelle identité de style de la marque BMW avec une proue qui va évoluer sur tous les futurs modèles, à commencer par la future berline Série 7 qui va l’adopter. Il s’agit d’une signature lumineuse à deux étages (rappelons que la Citroën C4 Picasso dessinée par Frédéric Soubirou fut l’une des premières à l’associer à une identité forte) et pour camoufler au mieux la hauteur de cette solution d’optiques rangées dans ces deux niveaux, les feux inférieurs de la BMW XM sont logés derrière une vitre fumée (3), alors que les feux de jour (1) façonnent le regard du gros SUV en partie supérieure.

La double grille de calandre (2) s’étire horizontalement entre les phares, formant un octogone, et reste toujours imposante. Elle est entourée d’un brin lumineux. L’ensemble ne pose pas vraiment de problème sur un SUV dont la proue verticale permet de gérer cet assemblage de la double signature lumineuse, mais qu’en sera-t-il sur une berline ? Photo de la future Série 7 ci-dessus vue sur le site www.autonews.fr

BMW affirme donc que ce concept XM “offre un aperçu du design avant des futurs modèles de luxe de la marque BMW, et il redéfinit dans une déclinaison résolument moderne le design des modèles BMW X, réinterprète la conception du luxe dans l’automobile et revisite les schémas classiques d’aménagement de l’espace intérieur.”

Parlons-en de l’intérieur, ou plutôt, publions ces photos qui se passent de commentaires… Une BMW “M” n’est donc plus seulement une sportive qui valorise son “pilote”, mais devient un salon de luxe puisque l’univers arrière est traité façon “lounge”, mot très en vogue depuis les projets de voitures autonomes à l’habitacle revisité. “La banquette arrière est un véritable salon unique en son genre, le M Lounge, dont les vitres teintées de noir soulignent l’intimité” signale le constructeur. Je serais curieux de savoir exactement ce que BMW pense que ses clients feront sur cette banquette ? Lire LIGNES/auto trimestriel, sans doute…

LE TRIMESTRIEL LIGNES/auto#06 PARAITRA EN FÉVRIER 2022 (ci-dessous la Vidéo de présentation)