Citroën 19_19 : interviews de ses designers “inter”

La soucoupe “violente” de Citroën représente la notion de confort sur la route. Elle est portée par quatre roues démesurées et survole les obstacles en toute sérénité. Mais le confort, c’est aussi et essentiellement à bord qu’on le vit. Et à bord de 19_19, le choc est tout aussi fort !

Si nous sommes loin des codes automobiles pour l’extérieur, nous le sommes encore plus à l’intérieur ! Bienvenue en 2030 avec le duo de designers “inter” qui a déjà signé la CXperience : Jérémy Lebonnois (à gauche ci-dessous) et Raphaël le Masson Pannetrat (à droite). Pour le design intérieur, n’oublions pas le responsable ‘style avance de phase intérieur’ : Jean-Arthur Madelaine-Advenier, Hélène Veilleux et Aude Renon pour les ‘couleurs et matières’ et enfin Nicolas Michel avec Dominique Liegey pour le style des IHM.

L’inspiration à bord

Jérémy Lebonnois nous confie que “le design est inspiré de l’habitat. Nous l’avons imaginé comme une extension de la maison. Nous avons noté par exemple le retour du marbre dans le milieu de l’ameublement. A bord de 19_19, pour faire écho au confort, nous avons repris ce thème avec une résine mate, satinée qui respecte l’esprit minéral de cette pierre. Le dessin des consoles est très proche de celui d’une table basse que l’on imagine tout à fait dans un appartement ou une maison.” 

“Ce matériau a également été employé pour le volant qui fait ainsi un clin d’œil à la jante en bakélite du passé. Il fallait faire de cette capsule habitable une capsule de voyages au long cours !”


La console centrale épurée, réalisée dans un matériau de synthèse évoquant le marbre est entaillée pour recevoir divers objets. Vue de dessus, ces encoches représentent le chevron Citroën !

Raphaël Le Masson-Pannetrat explique quant à lui que la planche “a plutôt été conçue comme une extension de la structure extérieure.”  Au centre, l’assistant personnel (un cylindre très techno dans son traité) coulisse de la partie basse de la planche, dédiée à l’infotainement, à la partie supérieure, dédiée à la conduite.

“Lorsque l’on passe du mode conduite au mode autonome” poursuit Raphaël, “le cylindre traverse la planche pour magnifier et mettre en scène l’intelligence artificielle qui prend le contrôle, à l’image d’un périscope.”

“On s’est totalement affranchi des codes automobiles qui séparent l’habitacle en quatre parties, avec la planche de bord, le rang 1, le rang 2 et le coffre”  nous explique Jean-Arthur Madelaine-Advenier. “Nous avons au contraire profité de l’architecture atypique de la capsule et de cette enveloppe très lumineuse pour offrir un siège différent à chacun.”  Jérémy explique que “l’on repousse les limites de l’expression du confort, comme avec une pièce emblématique, la chaise longue « méridienne » pour le passager avant.”

A l’arrière, Jérémy évoque également le sofa qui “prolonge cet effet immersif jusque dans le coffre, à l’image du sundeck d’un Riva. Cette banquette n’a pas de dossier mais juste un treillis de tissus élastiques disposé en forme de chevron pour ne pas altérer la luminosité de l’avant jusqu’à l’arrière du véhicule.”

 

Un écran extérieur (black panel) a été implanté dans chacune des embases latérales de la carrosserie. Cette interface d’accueil communique avec le conducteur et devient un assistant personnel. 19_19 peut même vous souhaiter la bienvenue ! “Bonjour 19_19 !”

RETROUVEZ CE CONCEPT-CARS ET PRES DE 70 CONCEPTS ET PROTOTYPES D’ETUDES DANS L’OUVRAGE “CONCEPT-CARS CITROËN”, PARUTION : DEBUT JUILLET. Editions BJB. SOUSCRIPTION A PRIX PREFERENTIEL (70 € au lieu de 89 €) ET SOMMAIRE ICI: http://lignesauto.fr/?p=9365  ou https://www.bjbeditions.com
BON DE SOUSCRIPTION VALABLE JUSQU’A FIN JUIN ICI : souscription BJB.DEF

 

LIGNES/auto, c’est aussi une page Facebook

https://www.facebook.com/lignesauto/?modal=admin_todo_tour

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *