Bertone : la photo émotion

LIGNES/auto ne parle pas que de lignes, de courbes, d’équilibre des masses ou de volumes… L’aspect humain passe avant tout. Alors lorsque mon ami Marc Deschamps me fait parvenir cette photo prise voici quelques jours, je ne peux m’empêcher de raconter modestement quelques autres fragments de la vie des ces monstres du design, comme Marcello Gandini et Marc Deschamps.

Ci-dessous, la fameuse photo est prise chez Marcello Gandini. A gauche, Beppe Panico, puis Eugenio Pagliano, l’autre grand designer de Bertone. Puis Marcello Gandini et Marc Deschamps.

Commençons par Beppe Panico. Ce fut l’homme à tout faire chez Bertone. Il fut le bras droit de Nuccio Bertone et dirigeait aussi la communication de la carrozzeria. C’est avec lui que j’organisais les “essais” de concept-cars Bertone et c’est également par son intermédiaire que j’ai réussi à obtenir l’interview du maître des lieux Nuccio Bertone, ci-dessous aux côtés de la Porsche 911 Karisma et de la Lamborghini Marzal lors d’un reportage réalisé pour l’auto-journal.

Beppe Panico était alors l’incarnation même de la sympathie et du dévouement pour la maison Bertone. Et il est resté cet homme. Il nous recevait avec empathie et nous confiait les clés d’engins inestimables pour que nous puissions – le photographe et moi-même – réaliser nos reportages dans des conditions royales (ci-dessous avec la Bella de 1999). Parfois, il nous suivait. Parfois, nous étions seuls avec des créations uniques et une joie intense de pouvoir les mener sur routes ouvertes ! Autre époque… J’en profite pour le saluer !

Eugenio Pagliano quant à lui prenait en charge beaucoup de projets de design intérieur. Il formait un duo d’excellence avec Marcello Gandini. J’ai souvenir de ce compte-rendu d’interview mené par Serge Van-Hove, du design Renault, concernant la proposition pour le moins originale de Bertone pour le projet de la Renault 9 !

Ci-dessus, une photo extraite du rapport de cet interview où l’on devine Eugenio Pagliano à gauche et Marcello Gandini. Ci-dessous, la page de garde de ce rapport.

Pendant le long entretien, Serge Van-Hove tente de comprendre les raisons qui ont poussé le stile Bertone a enfanter une voiture aussi originale (et inspirée du concept-car Ferrari Rainbow de Gandini). Marcello Gandini étant arrivé tardivement lors de cet entretien, c’est Eugenio qui défendit vaillamment le travail de son ami.

Il faut reconnaître que le projet de Gandini, ci-dessus en photo et ci-dessous en illustration (dessin de Monholo Oumar : https://www.behance.net/Monholo) était très original pour le segment visé !

Venons en au maître des lieux, Marcello Gandini, à gauche sur la photo ci-dessous. Il a remplacé à la tête du design Bertone Giorgetto Giugiaro en 1965. Tous deux sont nés la même année (1938), le même mois (août) avec seulement 17 jours d’écart ! Étrange concours de circonstance qui fait que ces deux hommes ont eu des trajectoires similaires. Avec des créations pourtant si différentes ! Cette photo ci-dessous montre les deux hommes (Gandini et Deschamps) qui ont conçu les concept-cars Bertone de la période de 1966 à 1991 ! Rien moins que cela…

L’histoire voudrait que Giugiaro ait laissé traîné des dessins qui auraient ensuite abouti à la Miura (ci-dessous, avec Gandini) pourtant l’œuvre de Gandini. Qu’importe, Marcello Gandini a marqué de sa créativité le design mondial des années 1960-1980.

Inutile d’évoquer l’Alfa Romeo Carabo, les Lamborghini Countach ou Marzal ou encore la Stratos Zero. Moins excitantes pour des créations de Gandini, mais plus profitables pour leurs constructeurs, citons les françaises Citroën BX et Renault Supercinq. Mais cette dernière fut menée en dehors du bureau de design Bertone car, en 1980, Gandini vole de ses propres ailes, bien aidé par le constructeur français alors nationalisé, qui le consulte sur tous les projets, notamment, pour la « Macadam Star », la Renault 9 comme on l’a vu plus haut.

Et puis, enfin sur cette photo, Marc Deschamps (ci-dessous photo Christian Martin) à qui l’on doit ce cliché ultime ! Ce français a connu deux périodes chez Bertone. L’une au début des années 1970 qui donna naissance au concept-car Citroën GS Camargue présentée par le carrossier Bertone en 1972, l’autre qui le verra prendre la direction du Stile Bertone en lieu et place de Gandini à la fin des années 1970.

La Camargue est bien plus qu’un simple concept-car. Le dessin de Marc Deschamps repose sur une base de berline Citroën GS et la Camargue (un nom choisi par Nuccio Bertone en personne car il aimait cette région du sud de la France) se devait de tisser des liens étroits entre la maison de haute couture italienne et le constructeur français.

Deschamps signera pour Citroën, lors de sa seconde vie chez Bertone, les XM, Xantia et ZX. Sans oublier le concept-car Zabrus. Mais le splendide coupé BX (ci-dessus) imaginé alors en 1982 ne vit hélas pas le jour. Marc Deschamps nous a reçu à plusieurs reprises chez Bertone. Aujourd’hui replié à Rivoli, il n’en oublie pas moins ses vrais amis, et reste toujours en activité ! A-t-il remis en marche sa GS Birotor ?

Voilà les quelques mots que je voulais ajouter à cette photo qui, pour certains, apparaitra comme ordinaire, voire insignifiante, mais qui pour les amoureux de design reste un cliché unique et singulier !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *