Interview Pierre Sabas, designer extérieur Clio V (+ Vidéos) FRENCH/ENGLISH

English translation at the end of the post

La Renault Clio V sera commercialisée cet été. La voici décryptée côté design extérieur par son designer, Pierre Sabas. Où il est question d’une maquette Vsion née bien avant l’avance de phase du projet…

Pour Pierre Sabas, le but était bien sûr de « capitaliser sur les atouts de la précédente génération, de ce qui a fait son charme. La Clio IV avait encore un pouvoir de séduction assez fort, alors on s’est inscrit dans la continuité pour prolonger la saga Clio.”

N’est-ce pas frustrant de refaire la même en mieux pour un designer ?
P.S. : « Le challenge est différent, on a tout repris de A à Z et pas un seul centimètre carré de la carrosserie a été repris de l’ancienne. On a apporté de la maturité, plus de modernité et une meilleure qualité perçue. C’était à la fois un travail stylistique et technique. »

La nouvelle plateforme vous a aidé dans ce travail ?
P.S. : « Oui, dans ses proportions, la voiture est un peu différente dans le sens où la cabine est reculée, le porte-à-faux avant est plus court à l’inverse du porte-à-faux arrière. La voiture est un peu plus « balancée » vers l’arrière ce qui lui confère plus de dynamisme. »

Elle semble être une version épurée de la précédente génération ?
P.S. : « Le capot plus long et une simplification des flancs donnent plus de longueur visuellement. Ça se traduit également par le vitrage surligné de chrome. Les lignes sont globalement plus tendues donnant une voiture plus finie, plus légère. On cherche la continuité des lignes, une carre qui part du capot jusqu’à l’arrière. La face avant exprime plus de largeur et visuellement la Clio V est mieux assise avec un caractère plus affirmé. »

De quand datent vos premiers dessins sur ce projet ?
P.S. : « J’ai sorti mes premiers dessins en 2015 et à la mi-2017, le design était terminé pour laisser place à l’industrialisation. »

Comme toujours, il y a eu un concours entre designers ?
P.S. : « En fait nous avons d’abord travaillé au design sur ce qu’on appelle une maquette « Vision » qui était une Clio idéale, avec des proportions, un esprit et avec peu de contraintes techniques pour promouvoir notre vision de la prochaine génération. A partir de cette maquette, il y a eu le concours de design. »

Dans cette nouvelle organisation du bureau de design (voir ici : http://lignesauto.fr/?p=6963 ) où tous les designers voient tous les programmes, la Clio a-t-elle été inspirée par d’autres projets ou est-elle une inspiratrice ?
P.S. : « Dans l’atelier de maquettes, on a vue sur les autres projets mais c’est justement pour que chaque projet bénéficie à toute l’équipe. Mais pas forcément et uniquement en termes de style. Souvent, ce sont plutôt des avancées sur des points techniques d’un projet qui bénéficient à un autre. »

Maintenant que la berline est terminée, vous allez travailler sur la silhouette break ?
P.S. : « Non, j’ai œuvré sur la prochaine génération de Captur. Il n’y aura pas de break Clio. Renault se recentre sur les silhouettes phares des différents marchés. »

 

VIDEO INTERVIEW LAURENS VAN DEN ACKER :

 

VIDEO RENAULT DE L’INTERVIEW DU DESIGNER PIERRE SABAS  : 

ENGLISH VERSION  :

For Pierre Sabas, the aim was of course to “capitalize on the assets of the previous generation, of what made its charm. The Clio IV still had a rather strong seductive power, so we followed in the footsteps of the Clio saga. ”

LIGNES/auto : Isn’t it frustrating to do the same thing for a designer ?
P.S.: “The challenge is different, we took everything from A to Z and not a single square centimetre of the bodywork was taken from the old one. We have brought maturity, more modernity and a better perceived quality. It was both a stylistic and technical work. »

Did the new platform help you in this work ?
P.S.: “Yes, in its proportions, the car is a little different in the sense that the cab is set back, the front overhang is shorter than the rear overhang. The car is a little more “balanced” towards the rear, which gives it more dynamism. »

It seems to be a refined version of the previous generation ?
P.S.: “The longer hood and simplified sides give more visual length. This is also reflected in the chrome-emphasized glass. The lines are generally tighter, resulting in a finer, lighter car. We are looking for the continuity of the lines, a “edge” that extends from the hood to the rear. The front expresses more width and visually the Clio V is better seated with a more assertive character. »

When were your first drawings on this project ?
P.S.: “I released my first drawings in 2015 and in mid-2017, the design was completed to make way for industrialization. »

As always, there was a competition between designers ?
P.S.: “In fact, we first worked on the design of what is called a “Vision” model, which was an ideal Clio, with proportions, spirit and few technical constraints to promote our vision of the next generation. From this model, there was a design competition. »

In this new organization of the design office (see here: http://lignesauto.fr/?p=6963) where all designers see all the programs, has the Clio been inspired by other projects or is it an inspiration?
P.S.: “In the model workshop, we saw the other projects but it is precisely so that each project benefits the whole team. But not necessarily and only in terms of style. Often, it is rather advances in the technical aspects of one project that benefit another. »

Now that the sedan is finished, you’re going to work on the station wagon silhouette ?
P.S.: “No, I worked on the next generation of Captur. There will be no Clio break. Renault is refocusing on the key silhouettes of the various markets. »

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *