La Renault Captur débarque dans le réseau. Le Scénic doit-il la craindre ?

La Renault Captur est présentée en dynamique cette semaine. Si elle vise la Peugeot 2008, cette dernière ne serait pas la seule à encaisser les coups : la Renault Scénic est concurrencée également !

Les bons élèves – que nous ne sommes pas forcément – se préparent au duel de 2020 au cœur du marché des SUV du segment B2, comprenez : le duels des silhouettes “crossover” issues des Peugeot 208 et Renault Clio, les nouvelles 2008 et Captur…

Peugeot 2008 à gauche, Renault Captur à droite

Les essais dynamiques nous ont donné – ou vont nous donner pour la 2008 en léger décalage commercial- un premier aperçu des qualités et faiblesses de ces belligérantes. Mais sur ce site, il y a peu d’essais. Par contre, nous nous mettons à la place de clients qui ne savent pas ce qu’est le segment B2 et encore moins le segment M1. Bref, nous nous mettons à la place d’un acheteur potentiel d’une Renault Scénic qui pourrait désormais hésiter avec la nouvelle Renault Captur.

Renault Captur à gauche, Scénic à droite… Les mêmes ?

Effectivement, la nouvelle génération de Captur – comme sa rivale de chez Peugeot – voit ses dimensions croître et, avec ses 4,24 m de longueur, la voici désormais à une quinzaine de centimètres des 4,40 m du monospace Scénic. Si quinze centimètres suffisent aux hommes et femmes du marketing à classer les deux engins dans deux mondes différents, il n’en est pas de même pour les clients. D’autant que la Renault Captur devrait proposer des tarifs inférieurs à ceux du Scénic…

Dessin du Scénic en haut par Emmanuel Klissarov et de la nouvelle Captur par Pierre Sabas en bas.

Ces deux Renault vont donc sans doute se marcher un peu sur les pieds. Ou sur les roues, comme vous voudrez. Elles offrent toutes deux cinq places, certes plus accueillantes à bord du monospace Scénic, mais sincèrement, pour un couple et deux enfants (ou une famille recomposée) il est clair que la nouvelle Captur offre tous les fondamentaux d’une familiale agrémentés de ceux d’un “crossover”.

Dessin du Scénic en haut par Emmanuel Klissarov et de la nouvelle Captur par Pierre Sabas en bas

Et côté design, les deux silhouettes reposent sur les mêmes thèmes : si vous aimez l’une, vous aimerez forcément l’autre. Le designer extérieur de la Captur est Pierre Sabas à droite ci-dessous qui a également dessiné la Clio (voir ici son interview : http://lignesauto.fr/?p=9016)

Le designer extérieur du Scénic 5 places est Jérôme Sommer (à gauche ci-dessus) qui a transfiguré le monospace pour lui tailler une panoplie de… sportive ! Et un style très proche de celui de l’Espace. Ses roues démesurées et son pavillon fuyant dynamisent un style jusqu’alors un peu trop familial. Son capot nervuré participe à cet effort vers un dynamisme que lui emprunte en grande partie… la Captur.

Hasard ou non, les deux Renault ont été présentées dans des teintes proches, vives, et également similaires à celles de la… Peugeot 2008. Et à bord ? La Renault Captur reprend les grandes lignes de la planche de bord de la Clio conçue par l’équipe de Magali Gouraud (voir son interview au sujet de la Clio V ici : http://lignesauto.fr/?p=9037). A gauche ci-dessous, l’étude de la planche de bord du Scénic et à droite, celle de la nouvelle Renault Captur. On doit le dessin intérieur du Scénic à Maxime Pinol.

A vouloir dessiner un Scénic empreint de dynamisme et une Captur plus généreuse en taille que la précédente, Renault a enfanté deux silhouettes pas si différentes que ça… En tous les cas assez proches pour que les jolies frontières établies par le constructeur pour segmenter sa gamme explosent littéralement.

Évidemment, Scénic reste un monospace avec ses atouts, atouts familiaux que la nouvelle Captur remplace par d’autres, tout aussi attrayants. Et comme la nouvelle venue est plus récente, elle adopte également le nouveau langage d’identité au niveaux de ses optiques avant et de ses feux arrière…

Sans doute que Jérôme Sommer a d’ores et déjà programmé une évolution à mi-vie de “son” Scénic, mais à part ces détails, les fondamentaux du style Renault sont tellement bien calibrés désormais que Captur et Scénic ne peuvent pas cacher faire partie de la même famille.

Le Scénic dans sa version 5 places pourrait donc tout à fait être ajouté à la short-list des futurs clients 2008/Captur. Ou l’inverse ! La faute à ses dernières qui s’approchent dangereusement du gabarit du monospace Renault. Mais le Scénic pourrait aussi pâtir d’une concurrence interne qui n’avait pas lieu d’être avec une Captur jusqu’alors bien plus compacte.

Il reste au Scénic sa plateforme CMF adaptée à des véhicules du segment M1 (Mégane Scénic) mais aussi au segment D (Espace). La Captur réplique cependant avec sa toute nouvelle plateforme CMF-B (ici : https://group.renault.com/actualites/blog-renault/salon-de-geneve-2019-nouvelle-renault-clio-inaugure-la-plateforme-cmf-b-de-lalliance/) inaugurée par la Clio qui a la particularité d’accueillir dès 2020 une motorisation essence plug-in, c’est à dire une version hybride rechargeable. Captur ou Scénic, c’est désormais plus que jamais une question à se poser…

BONUS : découvrez le prochain Kangoo en vidéo !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus-1024x367.jpg.

Leave a Reply