Décrpytage du design de la nouvelle BMW Série 4 coupé


Le voici enfin ce nouveau coupé BMW Série 4. Il sera commercialisé dès octobre prochain avec deux physionomies distinctes, différenciées par deux soft-nose spécifiques.

Le nouveau venu offre un gabarit supérieur à l’ancienne génération avec 4,76 m de longueur (+12 cm) et un empattement accru de plus de 4 cm (2,85 m).

SON DESIGN A LA LOUPE

Ci-dessus, le travail désormais “classique” du capot chez BMW.
On retrouve toujours les mêmes thèmes esthétiques sur le travail du capot moteur chez BMW avec dans le cas de la Série 4 Coupé de 2020 un pli supplémentaire (2) alors que la courbe (3) est habituelle et permet de resserrer les lignes sur la partie avant, tout en embarquant les lignes du capot vers le pied de pare-brise de manière élégante. Seule la ligne (1) se retrouve sur le soft-nose, évitant ainsi les complications au niveau de l’accouplement capot/soft-nose.

Ci-dessus, le double haricot de la calandre est réalisé en une seule pièce et une barre de couleur aluminium mat (1) les sépare désormais. Dans le cercle, on devine la complexité de réalisation du moule du soft-nose avec des découpes multiples et un travail qui tend à mettre davantage en trois dimensions la fameuse calandre verticale.

Ci-dessus, en élévation, le coupé Série 4 de 2020 confirme paradoxalement une simplification du design. Aucune lignes marquées ou rainure imposante ne vient gâcher le style fluide et lisse des flancs.

Ci-dessus : cette simplicité des flancs n’empêche pas un travail très détaillés sur certaines lignes. En (1) on retrouve la ligne Hofmeister une fois encore retravaillée et perdant peu à peu de son caractère d’origine. En (2), le galbe de l’aile est amené par une discrète ligne franche venant de la partie avant. En (3), une autre ligne à peine perceptible vient mourir dans le galbe de l’aile, sans artifice. Un détail vu notamment sur le concept-car Peugeot e-Legend. En (4), le galbe de l’aile est soutenu en partie supérieure par une autre ligne très discrète en provenance de la partie haute du côté de caisse. C’est propre !

Ci-dessus, la grande nouveauté du coupé Série 4 de 2020 : on a l’impression que deux carrosseries sont proposées, mais il s’agit en fait d’un changement du seul soft-nose. Cette pièce gigantesque (voir ci-dessous) permet d’offrir deux visages au nouveau coupé. A gauche, la version dynamique “M Sport” et “M Sport Pro” avec une volonté de mettre encore plus en avant la calandre verticale, et à droite la version classique avec un dessin du soft-nose plus simple, moins torturé.

Ci-dessous, la version classique du coupé Série 4 de 2020 conserve la même calandre que celle du coupé “M Sport” mais elle est totalement intégré dans le large bouclier.

Ci-dessous, la poupe du coupé dans sa configuration “M Sport”. On retrouve la signature lumineuse des BMW contemporaines, inspirée à l’origine du concept-car BMW Efficient Dynamic qui a donné naissance à la BMW i8.

Le design de ce nouveau coupé se résume en quelques mots : la caisse en elle même est extrêmement sobre, avec peu de ligne et des flancs travaillés de volumes construits sans lignes marquées. A l’inverse, les boucliers sont extrêmement agressifs, notamment dans la version “M Sport”. Le chaud et le froid en quelque sorte. Reste la question de l’acceptation de cette énorme calandre verticale…

Cette nouvelle BMW sera disponible avec deux moteurs essence (420i de 184 ch et M440i de 374 ch) et un diesel (420d de 190 ch). Le diesel six cylindres 430d de 286 ch sera disponible en mars 2021 en même temps que la version M440d et son six cylindres diesel de 340 ch ! La technologie hybride douce avec l’alterno démarreur de 11 ch équipe désormais tous les moteurs diesel et le six cylindres essence.

LA BMW i8 PART AU MUSÉE, C’EST ICI : http://lignesauto.fr/?p=17928

L’HISTOIRE DE LA CALANDRE BMW, C’EST ICI : http://lignesauto.fr/?p=13251

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LOGOActus_BD-1024x367.jpg.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *